NBA – Quand Kobe faisait de LeBron James un vrai leader

Kobe Bryant est réputé pour son leadership « à la dure », digne, par exemple, d’un Michael Jordan. Dans son nouveau livre « Mamba Mentality », l’ancienne gloire des Lakers détaille son fonctionnement, et raconte comment il a fait de LeBron James un vrai leader.

Parmi les nombreuses anciennes superstars de la ligue, Kobe est de celles qu’on écoute avec le plus d’intérêt. Une tendance qui ne se dément pas avec le temps qui passe, et surtout lorsque l’ex-arrière parle de ce qui a forgé sa légende : sa fameuse Mamba Mentality. Le mieux, c’est de vous laisser le bonhomme vous en parler lui-même :

« Je ne crois pas que mon style de leadership ait changé avec les années. J’aimais challenger les gens et les mettre à mal à l’aise. C’est ce qui amène à l’introspection, et donc ce qui amène à l’amélioration. On peut dire que je défiais les gens de montrer leur meilleur.

Cette approche n’a jamais bougé. Ce que j’ajustais, par contre, c’est comment je changeais mon approche d’un joueur à un autre. Je les challengeais tout autant et je les mettais tout autant mal à l’aise, mais je le faisais d’une manière taillée pour eux. Pour savoir ce qui marcherait, et pour qui, j’ai commencé à « faire mes devoirs » et à regarder comment ils se comportaient. J’apprenais leur histoire et ce qu’étaient leurs buts. J’apprenais ce qui les faisait sentir en sécurité et ce qui les faisait le plus douter. Une fois que je les avais compris, je pouvais tirer le meilleur d’eux en piquant précisément là où ça fait mal »

Une méthode pas loin de l’obsession, que le Black Mamba appliquait non seulement à ses coéquipiers aux Lakers, mais aussi avec Team USA. Kobe se souvient particulièrement des débuts de LeBron James en sélection dans les années 2000, et de comment il lui a fait avoir un déclic en terme de leadership :

Je voulais toujours tuer l’adversaire. Les discussions principales que LeBron et moi avions étaient sur cette mentalité de tueur. Il regardait comment j’abordais chacun des entrainements, et je le challengeais constamment, lui et les autres gars. Je me rappelle d’une mi-temps où on n’avait pas joué sérieusement. Je suis rentré dans le vestiaire à la mi-temps et j’ai demandé aux gars (dans un langage un peu plus fleuri) ce qu’on était en train de foutre. En deuxième mi-temps, LeBron a répondu de très bonne manière. Il est revenu avec un mindset de domination. Et je l’ai toujours vu être leader comme ça depuis.

Autres articles en lien :

NBA 24/24

Toute l'actu NBA