NBA – Etre colocataire avec Westbrook ? Le calvaire de Kevin Love

0

Saviez-vous que Russell Westbrook et Kevin Love étaient colocataires fut un temps ? Les faits remontent à leurs années universitaires. Une période relativement… chaude selon Kevin Love. Il raconte son joyeux calvaire.

Draftés la même année (2008), Kevin Love et Russell Westbrook ont également évolué ensemble à l’université de Californie, dans l’équipe des Bruins d’UCLA.

Non-contents de porter le même maillot entre 2007 et 2008, Kevin et Russell étaient colocataires et se partageaient une chambre dans le dortoir commun. Une période que K-Love se rappelle encore, puisqu’un problème récurrent venait hanter ses nuits : le chauffage.

Russ et moi, on se battait pour le chauffage.

Il faisait genre 24-25 degrés dans la chambre, mais il se réveillait au milieu de la nuit et montait encore le thermostat. Moi j’avais l’habitude de dormir à 20 degrés, la différence était énorme.

J’ai galéré à cause de ça. Je me réveillais au milieu de la nuit, tout transpirant, puis surtout j’arrivais pas à dormir.

Lire aussi | Difficile d’être coéquipier de LeBron ? L’avis honnête de Kevin Love

S’il est né à Los Angeles, Kevin Love a passé son enfance dans l’Oregon, beaucoup plus au Nord. Un Etat au climat plutôt froid et relativement pluvieux. Westbrook est également né à Los Angeles, mais à la différence de Love, il y a passé son enfance, au sud du centre-ville. Deux données qui permettent donc de mieux comprendre les problématiques du pauvre Kevin pendant sa colocation avec le jeune Russell.

Kevin Love sera finalement drafté par les Wolves, pour un départ dans le Minnesota au climat tempéré. Il trouvera finalement son bonheur avec les Cavs en 2014 : dans l’Ohio, les températures estivales ne dépassent rarement les 24 degrés. Pour Russell Westbrook, ce seront les 35 degrés des étés à Oklahoma City. 

Une petite photo d’époque de nos deux compères pour terminer pour terminer ? Il suffisait de demander :

Kevin Love et Russell Westbrook étaient colocataires à l'université

C’est beau l’amour, non ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.