Récemment au coeur d’un débat autour de sa naturalisation sportive, Bria Hartley a finalement disputé son premier match sous le maillot Bleu samedi dernier, face à la Roumanie. Elle est revenue pour la FFBB sur cette première cape.

9 points en 19 minutes contre la Roumanie, 16 points et un titre de MVP de la rencontre face à la Slovénie : voilà le bilan de Bria Hartley pour son premier rassemblement avec l’équipe de France. Des prestations satisfaisantes pour l’Américaine récemment naturalisée, pour qui la France a toujours occupé une place particulière dans son coeur.

« Ma famille m’a raconté combien la France était un pays magnifique, ma grand-mère m’a expliquée toutes ces histoires ici, comment elle a rencontré mon grand-père qui était un soldat américain, et ensuite quand ils ont quitté la France pour les États-Unis. Et puis, j’ai toujours suivi le basket et les joueurs français, notamment Céline Dumerc qui est une de mes joueuses favorites et une excellente meneuse de jeu. »

La joueuse de New York s’est bien intégrée dans le groupe de Valérie Garnier, et a illustré cette bonne entente avec ses nouvelles partenaires lors du match face à la Roumanie.

« J’étais très excitée de jouer ce premier match avec mes coéquipières, et je suis très heureuse d’avoir gagné cette rencontre. Jouer pour l’Équipe de France représente beaucoup de choses pour moi, c’est un honneur. Ma grand-mère m’a beaucoup parlé de la France. […] Le fait que je joue pour la France la rend fière, elle et toute ma famille. »

Hartley est enfin revenue sur la polémique née autour de sa sélection, et a cherché à montrer son attachement pour le maillot bleu et sa volonté d’apporter ses qualités à l’équipe.

« J’ai reçu pas mal de tweets ces derniers temps. Chacun a son opinion. Je sais que je représente à la fois les États-Unis, et à la fois la France. Ces deux origines font partie intégrante de moi, de ma vie et de ce que je suis. Personne ne changera cela. Je vais juste essayer de faire de mon mieux pour défendre le maillot de l’équipe de France féminine, et aider l’équipe à aller le plus haut possible. »

Vous pourrez retrouver l’intégralité de l’interview de Bria Hartley dans les colonnes du prochain numéro de Basketball Magazine, disponible en décembre prochain.

A lire également : Le récap de la 6e journée de LFB

A propos de l'auteur

Étudiant en Master Journalisme à l'ISCPA Lyon, je m'intéresse à la NBA et au basket depuis plusieurs années. Lakers Family. Lonzo is my son.