En CDI dans le 5 majeur de l’Anadolu Efes Istanbul durant le mois de novembre, le serbe a élevé son niveau de jeu pour permettre aux turcs de ressortir des 30 derniers jours avec un bilan de 5 victoires (consécutives) pour 1 défaite.


Ce nom ne vous dira pas forcément grand chose, mais Vasilije Micic (24 ans, 1m97) dispute actuellement sa cinquième saison en Euroleague, dans une quatrième équipe différente. Passé d’une troisième place avec le Zalgiris Kaunas la saison dernière, à l’Anadolu Efes Istanbul, surprise de ce début de saison après une année 2017-2018 catastrophique (7 victoires, 23 défaites), le serbe fait sa place dans la compétition.


Il réalise d’ailleurs sa meilleure saison statistiques en coupe d’Europe avec 11 points (53.2% à 2 points, 48.5% à 3 points), 2.8 rebonds, 5.2 passes et 13.7 d’évaluation. Au mois de novembre, les turcs se sont inclinés contre Milan (81-80) avec 15 points, 7 rebonds, 5 passes de Micic. La suite est un sans faute et le compatriote de Bogdan Bogdanovic, Milos Teodosic ou Boban Marjanovic affiche 13.3 points, 3.7 rebonds, 6 passes et 18 d’évaluation en moyenne en 6 matchs. Il termine le mois en étant leader de son équipe aux points et à la passe et n’est jamais descendu sous les 15 d’éval.

Pour le récompenser, il vient d’être nommé MVP du mois de novembre en Euroleague pour la première fois de sa carrière.

« Je suis très heureux de cette récompense. Je sais ce que j’ai vécu jusqu’à présent dans ma carrière. Cela signifie beaucoup pour moi. C’est la meilleure motivation que je puisse avoir. Honnêtement, je ne m’y attendais pas car il y a beaucoup de bons joueurs en Euroleague, mais nous avons eu une excellente série en tant qu’équipe. »

Micic est reconnaissant de son expérience avec Sarunas Jasikevicius l’année dernière.

« En tant que jeune homme, je sais à quel point il est difficile de s’adapter aux grosses équipes et de gagner des minutes. Mais l’expérience que j’ai eu l’année dernière avec le coach Saras (Sarunas Jasikevicius) a été d’une grande importance pour moi. Je suis plus mature et plus confiant sur le terrain. Je suis conscient de ce qui est nécessaire pour gagner. »

Un titre de MVP bien mérité. Meilleur joueur d’une équipe dans une très bonne dynamique, l’Anadolu Efes Istanbul et Micic sont à la quatrième place du classement. Le mois de décembre sera un nouveau test pour eux avec des rencontres face au Real Madrid, l’Olympiacos, le Buducnost Podgorica, le CSKA Moscou et Barcelone !

A lire également : La leçon de coaching de Zeljko Obradovic !

A propos de l'auteur

Rédacteur pour Parlons Basket. À laissé tomber la balle d'entre ses mains pour y mettre un clavier. Fan du Spurs basketball et du jeu européen (Euroleague, Eurocup, ABA League...). À des troubles du comportement à chaque passe de Teodosic.