Retiré des parquets depuis maintenant trois ans, Kobe Bryant est toujours bien présent dans le monde de la balle orange. Outre la multiplication de ses projets personnels, le Black Mamba conserve un regard bien avisé sur ses Lakers. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il croit dur comme fer en l’avenir de sa franchise. Les Warriors seront prévenus.

Présent à l’événement annuel All-Access des Lakers ce lundi, Kobe Bryant en a profité pour évoquer ses projets sur le plan personnel et sportif, mais aussi pour donner son avis sur la nouvelle génération qui voit le jour à Los Angeles.

Comme à son habitude, le Mamba n’était pas avare en déclarations, pour le plus grand bonheur des médias américains. Avant de quitter le Staples Center, Kobe a d’ailleurs envoyé un message piquant aux Warriors, dans des propos rapportés par Kyle Goon du Southern Califonia NG :

Les Warriors s’en rendront compte. Nous avons des pièces talentueuses et Rob (ndlr : Pelinka, GM des Lakers) les a mises en place avec une flexibilité incroyable. Ils s’en rendront bien compte. Alors, profitez du voyage parce que nous redeviendrons champions avant même que vous ne vous en rendiez compte. Et nous rirons de tous ces fans des Warriors sortis de nulle part.

[…] A lire également : Les incroyables stats de LeBron aux Lakers

Avec LeBron James qui mène aujourd’hui la danse à Los Angeles, les Lakers continuent leur bon parcours dans la jungle ouest avec une 5ème place au classement pour un bilan convenable de 14 victoires et 9 défaites. Prochain match mercredi soir face aux Spurs, le Staples Center se tient prêt.

Kobe n’a jamais été du genre à tenir sa langue, surtout lorsque le sujet des Lakers est mis sur la table. Un message clair qui ravira donc les communautés Angelinos, mais devrait également faire réagir dans la Baie. Maintenant, il restera à lui donner raison sur le terrain.

On reste du côté des légendes NBA avec notre partenaire Southball :

Le collection Punchline de Michael Jordan, un cadeau sympathique pour Noël. Plus d’infos sur www.southball.fr

Mais aussi : Le mal interne qui rongeait les Warriors la saison dernière