La nuit dernière, les Knicks se sont nettement inclinés (128-100) au Boston Garden face aux Celtics. Pour le troisième match consécutif, et malgré une équipe de New York médiocre, Frank Ntilikina n’a pas joué. Mais cette fois, David Fizdale l’a regretté.

La situation compliquée actuelle de Frank Ntilikina se poursuit. Avant le match de la nuit dernière face à Boston, le Français, toujours irréprochable dans son attitude sur le banc et dans le vestiaire, laissait paraître un rare agacement. Pourtant, il est encore resté cloué sur le bord de la touche pendant que ses coéquipiers se faisaient détruire par les Celtics.

Ce nouveau « benching » est peut-être celui qui interroge le plus, car toutes les conditions étaient réunies pour que Frank Ntilikina rejoue. Il avait d’une part passé 2 matchs entiers sur le banc, le temps de se ressourcer mentalement, de faire le point, et d’être dans les starting blocks pour revenir plus fort. Mais surtout, le timing semblait idéal. Trey Burke était out pour cause de blessure, la défense des Knicks a pris l’eau de toute part, et les remplaçants sur la ligne arrière ont tous été médiocres (5 points à 2 sur 11 pour Damyean Dotson, 3 points pour Courtney Lee, 6 points pour Allonzo Trier). Quant à Mario Hezonja, qui a été titularisé une nouvelle fois au poste 3, là ou Ntilikina a souvent été utilisé, il n’a mis que 3 points à 1 sur 4 au tir.

[…] A lire également : Une nouvelle franchise sur Frank, les Knicks à sa rescousse

A la vue de ces éléments, il parait très étrange de ne pas avoir fait jouer Frank Ntilikina, et David Fizdale l’a reconnu après la partie :

« Peut-être [que j’aurais dû le faire jouer]. J’aurais probablement dû. Mais ce n’est pas comme s’il était « out ». Encore une fois, c’est une longue saison. Frank aura ses opportunités »

Des paroles qui ont au moins le mérite d’être un peu rassurantes, mais qui devront être suivies d’actes.

Ça tombe bien, New York affronte les Brooklyn Nets cette nuit. L’occasion idéale d’enfin redonner du temps de jeu à Ntilikina, pour marquer son retour dans une équipe qui encaisse désormais plus de 110 points chaque match depuis près de deux semaines.

Mais aussi : Les Nets et les Pistons s’intéressent à un joueur des Knicks

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef Parlons Basket & Parlons NBA. Chez RMC de temps à autres. Le sang-froid de Larry Bird, le mental d'Olivier Giroud.