Jeep Élite – Le récital de Théo Maledon !

Une performance de très haut niveau pour le jeune joueur de l'Asvel

Le gamin de Rouen s’est illustré de la meilleure des manières contre Levallois lors de la 15ème journée de Jeep Élite. On décrypte la soirée de la pépite Théo Maledon.

 

Assurance, agressivité vers le cercle, sens du jeu, passes lumineuses, sacrifices en défense… Ajoutons à ça une part de magie avec ce move à la Ginobili (faire passer la balle dans son dos avant de finir au lay-up) et l’on obtient la plus belle soirée de Théo Maledon (17 ans, 1m92) en carrière. Ce matin, nous vous indiquions que l’ancien pensionnaire du Centre Fédéral avait fait mieux qu’un certain Tony P.

A lire également : Théo Maledon fait mieux que Tony Parker !

Si dépasser numériquement son président au même âge suscite l’excitation et les comparaisons des observateurs/passionnés de la balle orange, il faut quand même regarder de très près le phénomène Maledon. Inutile de s’enflammer en voulant en faire une star à tout prix, le talent parlera pour lui en temps voulu.

Seulement, force est de constater que du haut de ses 17 printemps, Théo Maledon s’éclate sous les ordres de Zvezdan Mitrovic qui lui fait pleinement confiance tant en Jeep Élite (16 minutes) qu’en Eurocup (15 minutes). Hier soir, aligné comme seul meneur, il a su répondre aux attentes de son coach : 18 points à 71% de réussite, 5 passes, 3 rebonds, 2 interceptions, 4 fautes provoquées en 25 minutes pour 26 d’évaluation.

Pas impressionné une seule seconde, il a défié un meneur d’expérience comme Roko Ukic (6 points, 5 passes, 1 rebond, 5 d’évaluation en 29 minutes) les yeux dans les yeux et n’a pas eu peur non plus d’attaquer Julian Wright (231 matchs NBA) en pénétration.

Il y a aussi ses caviars, distribués avec beaucoup de touché, deux fois pour Livio Jean-Charles, ou à Mantas Kalnietis ouvert à 3 points sans oublier cette offrande pleine de puissance et de précision à Miro Bilan sur pick-and-roll.

Si l’on doit se laisser aller au jeu des comparaisons, il faut aussi noter que le gamin semble en avance par rapport à Tony Parker grâce à un tir à 3 points qu’il sait utiliser à bon escient (2/3 hier soir, 37.8% en saison et 46.2% en Eurocup). En sortie de match, Maledon offre des réactions digne d’un futur patron :

« On a réussi à faire l’écart au fil de la rencontre. On s’est un peu relâchés en fin de match, mais on a su gérer pour garder l’avance.
Le coach m’a fait confiance en me mettant seul meneur. J’ai essayé de prouver qu’il avait raison. »

La soirée pleine de records de Théo Maledon (passes et évaluation) n’a pas fini de faire parler. Il enregistre une troisième rencontre à plus de 20 d’évaluation et, en pesant sur le match, s’installe de plus en plus dans le collectif villeurbannais. Si en plus il commence à s’inspirer du patron…

Mais aussi : Sekou Doumbouya absent 5 à 7 semaines !

Les dernières actualités