NBA – Nikola Jokic : « Je suis un meneur enfermé dans un corps de pivot »

Nikola Jokic prend une amende pour un no homo

Encore monstrueux dans tous les compartiments du jeu face à New York mardi, le pivot serbe des Nuggets fait preuve d’une polyvalence quasiment inédite pour un pivot dans l’histoire de la NBA…

 

« Je le dis à tout le monde mais personne n’y croit… sauf moi« . La star des Nuggets le dit lui-même, il est « un meneur enfermé dans un corps de pivot.« . Lui qui devrait être le premier All-Star du Colorado depuis Carmelo en 2010-11 ajoute les actes à la parole. Il suffit de se pencher sur cette statistique historique : avec Wilt Chamberlain, Nikola Jokic est le seul joueur de 2.13m ou plus à réaliser une saison à plus de 7.5 passes décisives. Le mutant des Warriors a accompli l’exploit à deux reprises, mais il jouait plus de 45 minutes par match, quand le Serbe en dispute 31 en moyenne.

A l’approche de la mi-saison, les Nuggets impressionnent dans le sillon de Nikola Jokic. Ils se situent à la première place de la conférence Ouest, avec un bilan de 24V-11D. En outre, l’équipe de Mike Malone axe son jeu sur le collectif et effectue environ 27.2 passes décisives chaque soir, ce qui représente le 5e meilleur total de la NBA. Chef d’orchestre, le Joker met ses coéquipiers dans de bonnes dispositions (neuf joueurs à 9+ points par match) et laisse les clés du scoring à Jamal Murray (18.3 points), qui prend trois tirs de plus que le Serbe.

A lire également : L’impact d’Isaiah Thomas à Denver… sans jouer !

Après sa démonstration (19 points, 15 passes, 14 rebonds) face à New York mardi, le coach des Knicks a qualifié Jokic de « Magic Johnson géant« . Récemment c’est la science incarnée qui a loué le style de jeu du Serbe. Gregg Popovich et le n°15 de Denver ont eu l’occasion de discuter, et le jeune a gagné le respect de l’ancien.

« Il est un peu rondouillet. » souligne Popovich. « Il ne court pas si vite, mais il est surement l’un des joueurs les plus intelligents de la Ligue. Il est très important pour [Denver], bien évidemment. »

Un Q.I. qui se traduit par sa propreté sur le terrain. En témoigne sa performance historique face à Phoenix, le 20 octobre dernier. Il rejoignait alors Wilt Chamberlain grâce à son triple-double sans déchet (35 point, 12 rebonds et 11 passes) agrémenté d’un 11 sur 11 au tir. Le tout sans perdre un seul ballon.

Nous n’avons pas fini d’être époustouflés par le Joker. Rappelons qu’il n’est âgé que de 23 ans et dispute sa quatrième saison en NBA. Entouré par les talentueux Murray, Harris et l’experimenté Millsap, il porte Denver au sommet de l’Ouest. 

Mais aussi : Les anecdotes méconnues sur les joueurs de la ligue

Denver Nuggets NBA 24/24 Nikola Jokic

Publicité

Dernières actualités