NBA – Enes Kanter craint de se faire tuer s’il se rend à Londres

0

Alors que les Wizards se rendront à Londres sans leur joueur phare John Wall, les Knicks devront de leur côté faire sans Enes Kanter. Le pivot n’est certes pas blessé, mais c’est tout simplement sa vie qui pourrait être menacée.

 

Depuis plus d’un an, Enes Kanter est privé de passeport par son pays natal, la Turquie. Il est également menacé d’emprisonnement par le gouvernement, pour avoir ouvertement critiqué le président Recep Tayyip Erdogan et avoir soutenu l’un de ses opposants. Une situation délicate pour le pivot des Knicks, qui se voit donc obligé de ne pas faire le déplacement à Londres pour y affronter les Wizards le 17 janvier prochain. Et comme il l’explique à ESPN, il a pris cette décision car il craignait des menaces pour sa vie.

Malheureusement, je ne peux pas me rendre à Londres à cause de ce fou qu’est le président turc. Il y a une chance que je me fasse tuer là-bas. Ils possèdent de nombreux espions, donc il serait fortement possible que je ne rentre pas. A cause de ce dictateur, je ne peux même pas faire mon job.

A lire également : Le discours touchant de Bradley Beal pour Dwyane Wade

Mais la franchise n’a pas donné la même version des faits sur cette affaire. Les Knicks affirment tout simplement que Kanter ne voyagera pas à cause d’un problème de visa, ce qui paraît bien léger lorsque l’on voit les déclarations de l’intéressé. Une chose est certaine, la NBA et son commissionnaire Adam Silver ne se doutaient sûrement pas que cette affiche entre Wizards et Knicks prendrait une tournure disons-le, diplomatique.

La liste des absents pour ce London Game 2019 ne cesse donc de s’allonger, mais la décision d’Enes Kanter est on ne peut plus logique au vu des risques qu’il encourt en cas de déplacement.

Mais aussi : Luka Doncic réagit aux premiers votes du All-Star Game

Partager.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.