Dans un premier temps cible d’accusations pour des paroles tenus à l’encontre de Dennis Schröder à la suite du match face à OKC, Andrew Wiggins a dû rapidement clarifier la situation.

L’imbroglio fait grand bruit depuis la nuit dernière outre-Atlantique. À la suite de la victoire de ses Wolves face au Thunder, Andrew Wiggins s’est vu soumis à la traditionnelle interview dans les vestiaires. Il a notamment pu évoqué l’incident intervenu avec Nerlens Noel, pour lequel il a rappelé qu’il n’avait aucune volonté de blesser le pivot et lui a souhaité un prompt rétablissement.

Mais les propos qui ont retenu l’attention des journalistes présents sont intervenus à la suite d’une question sur Dennis Schröder. Alors que ce dernier a provoqué plusieurs échauffourées durant la rencontre, l’ailier des Wolves a réagi à ce comportement de la façon suivante (lecture à partir de 0:33).

A lire également : Andrew Wiggins signe une première en carrière !

Les médias ont rapidement repris la citation de Wiggins en employant les termes « He was just gay, acting crazy for no reason ». Traduisez : « Il s’est comporté comme un gay, à s’exciter pour rien ». Une version que le joueur a rapidement dû démentir sur son compte Twitter.

« Je souhaiterais clarifier ce que j’ai dit ce soir devant les médias après le match. J’ai dit « Je ne sais pas ce qui ne va pas chez lui, il devenait… s’excitait pour rien ». »

« J’ai un profond amour et respect envers la communauté LGBTQIA et je n’aurais jamais employé de termes pour lui manquer de respect d’une quelconque manière. »

Le quiproquo s’est donc basé sur le terme « getting », qui, prononcé rapidement et mal articulé, aurait porté à confusion la presse américaine et fait réagir les internautes.

Pas de quoi gâcher la belle nuit d’Andrew Wiggins donc, grand artisan de la victoire de son équipe sur le terrain du Thunder.

Mais aussi : Des nouvelles de Nerlens Noel suite à sa lourde chute