La situation actuelle difficile des Lakers pourrait inciter la franchise à s’activer au niveau des transferts. Plusieurs joueurs pourraient se retrouver en instance de départ avant la trade deadline du 8 février.


Rien ne va plus aux Lakers depuis la blessure de LeBron James. La franchise est toujours dans le positif (23-21) mais a perdu 7 de ses 10 derniers matchs depuis que le quadruple MVP est sur la touche. 8ème à l’Ouest, Los Angeles se retrouve à devoir lutter sévèrement pour accéder aux playoffs dans une conférence où il n’y a que 5 matchs d’écart entre le 5ème et le 14ème.

Au vu de leurs difficultés actuelles, le front office des Lakers pourrait être tenté de transférer des joueurs afin de redonner un élan pour le sprint final. Bien sûr, il y a les jeunes pépites, mais avec la résurgence récente de Kyle Kuzma et Lonzo Ball, on voit mal les Angelinos se séparer des deux joueurs. C’est parfois plus compliqué pour Brandon Ingram, qui conserve en plus une grande valeur marchande. Ce qui est certain, c’est ce que si trade il y a, il impliquera très probablement un des trois joueurs qui suivent :

1. Michael Beasley

L’ancien numéro 2 de la draft 2008 s’est récemment réveillé, et il a des moyennes de 15 points, 2.5 rebonds et 1.5 contre depuis 4 matchs. De quoi faire un peu grimper sa valeur. Pour autant, il n’a pas été très flamboyant depuis le début de la saison, et on sait que les Lakers ne comptent pas vraiment sur lui. Il est l’un des premiers noms cités dans les rumeurs de transfert depuis de nombreuses semaines. Beasley possède de bonnes qualités offensives, et son contrat d’un an et 3.5 millions $ ne représente pas un gros risque financier pour un prétendant. L.A. pourrait bien être tenté de s’en servir dans un package.

À lire également : Le plan des Lakers pour récupérer Anthony Davis avant février

2. Kentavious Caldwell-Pope

Kentavious Caldwell-Pope réalise une saison à 9.9 points, 2.7 rebonds et 1.1 passe. Il avait déjà failli être échangé plus tôt dans la saison à Phoenix contre Trevor Ariza avant que celui-ci ne parte à Washington. Un intérêt des Rockets revient également dans les rumeurs. Caldwell-Pope a un profil de 3-and-D qui peut apporter immédiatement à une franchise. il fera certainement ses valises si Los Angeles décide de faire un transfert pour une superstar. Le joueur possède un droit de véto, mais lui et son agent ont choisi de travailler en bonne intelligence et se sont engagés à accepter un trade dès lors que celui-ci était satisfaisant pour le joueur.

3. Rajon Rondo

Rajon Rondo est sans doute celui des trois qui apporte le plus aux Lakers cette saison, quand il n’est pas blessé. Avec 8.4 points, 4.4 rebonds et 6.7 passes mais en seulement 14 matchs, il s’est avéré précieux en relais de Lonzo Ball. Cela ne parait pas l’idéal de le transférer en vue des playoffs, mais les Lakers pourraient y consentir pour économiser les 9 millions $ de son contrat qui expirent en fin de saison. Sans oublier que sa santé inquiète, tout comme son incapacité à shooter dans une équipe qui manque cruellement de tir extérieur fiable. Si une opportunité se présente, les pourpre et or y réfléchiront forcément.

Si les Lakers décident de passer à l’attaque pour une superstar (Anthony Davis ?), un ou plusieurs de leurs jeunes joueurs (Ball, Hart, Ingram, Kuzma, Zubac) seront forcément inclus dans l’échange. Les trois cités pourraient servir pour équilibrer les salaires.

A découvrir chez notre partenaire Southball :

La nouvelle collection basket x DBZ. Plus d’informations sur www.southball.fr

Mais aussi : Quand un vieux tweet de Magic Johnson refait surface