Joueur emblématique du Heat, Dwyane Wade aura passé 14 ans dans la franchise de Miami. Après deux petites piges à Chicago et à Cleveland, Flash est retourné finir sa carrière sur ses terres floridiennes. Le 10 avril 2019 sonne l’heure officielle de la retraite. Retour sur les douze moments les plus marquants de sa carrière.


Comme quasiment l’intégralité des joueurs américains, Dwyane Wade a eu une carrière universitaire où il a joué deux ans pour la modeste université Marquette. l’occasion de faire remarquer sur la scène nationale.

2003 : Sa marche sur Kentucky en finale NCAA

C’est lors de sa deuxième saison NCAA que Flash va se faire remarquer, et notamment lors d’un match de finale régionale du tournoi final de NCAA (Elite 8, l’équivalent des quarts de finale) face à Kentucky en mars 2003. Sa ligne de stats : 29 points, 11 rebonds, 11 passes, 4 contres et 1 interception. Il devient ainsi le quatrième joueur à réaliser un triple-double lors du tournoi final universitaire, avec notamment un certain Magic Johnson.

2003 : Ses premiers pas en NBA

Avec des moyennes de 21,6 points, 6,3 rebonds, 4,0 passes et 2,1 interceptions lors de sa deuxième saison NCAA, Wade possède une très bonne hype lorsqu’il se présente à la draft en 2003. Sélectionné en 5ème position par le Heat, la franchise de Miami va placer une grosse confiance en lui (34.9 minutes de jeu pour 16.2 points, 4 rebonds et 4.5 passes de moyenne). Et l’histoire en Floride peut commencer pour Flash.

2005 : Son premier All-Star Game

Dès sa 2ème saison dans la ligue, Wade découvre les honneurs du match des étoiles. En 23 minutes, il compile 14 points, 3 rebonds et 2 interceptions. Il participera 12 fois de suite au match des étoiles, jusqu’en 2016. Preuve d’une régularité incroyable à un haut niveau.

2006 : Son premier titre NBA

C’est lors de la saison suivant sa première sélection au All-Star Game que la carrière de Wade prend une autre dimension. Deuxième de la conférence Est derrière Detroit, Miami arrive en Playoffs avec de gros objectifs. Pour accompagner Flash dans sa quête de titre, on retrouve des joueurs d’expérience : Shaquille O’Neal (34 ans), Alonzo Mourning (36 ans) ou encore Gary Payton (38 ans). Dominant Détroit en finale de Conférence, le Heat se retrouve face aux Mavs de Nowitzki en finale. Une victoire 4-2 de Miami pour offrir son premier titre à Wade mais aussi à la franchise.

… et son trophée de MVP des Finales

Mené 2-0 lors de ces finales 2006, le Heat va se reposer sur un Dwyane Wade en mode MJ. L’arrière va tout faire à l’équipe de Dallas. Mené de 13 points à six minutes de la fin du troisième match, Wade prend les choses en main, finir à 42 points et repartir avec la victoire. Il permettra ensuite à Miami de devenir la première équipe de l’histoire à remonter un 2-0. Il sera logiquement élu MVP des finales NBA avec des statistiques monstrueuses : 34.7 points, 7.8 rebonds, 3.8 passes et 2.7 interceptions.

2008-2009 : Sa saison de scoring intenable

Lors de la saison 2008-2009, Miami est en pleine reconstruction, et à part Shawn Marion, très peu de joueurs peuvent aider Wade au scoring. C’est pourquoi le numéro 3 va finir meilleur marqueur de la ligue pour la seule fois de sa carrière (30,2 points). En fin de saison, il réalise même son career-high avec ses 55 points sur la tête des Knicks. Malheureusement, Wade étant trop esseulé cette année, le Heat se fit sortir par les Hawks au premier tour des playoffs (4-3).

2009-2010 : Ses actions intemporelles

Il y a des actions qui restent gravées dans votre esprit, peu importe où vous étiez :

La première se déroule le soir du 12 novembre 2009, quand D-Wade humilie totalement le pauvre Anderson Varejao avec un poster ultra-violent. Le Brésilien en est projeté contre le pied du panier. Pour ceux qui n’ont jamais vu l’action, c’est cadeau :

La seconde action majeure se déroule lors de l’arrivée de King James à Miami. Après une passe de Wade pour James en alley-oop, Flash va célébrer avant même que LeBron ne dunke, une image qui est restée dans les mémoires :

2010 : son trophée de MVP du All-Star Game

Pour sa sixième participation au All-Star Game, Wade repart avec le titre de MVP du match. Emmené par le futur Big Three de Miami (James, Bosh et Wade), l’Est remporte de justesse le match (151-149). Avec 28 points, 6 rebonds, 11 passes et 5 interceptions, Flash est élu meilleur joueur. Deux ans plus tard, il réalisera un triple-double lors du match des étoiles. Seuls Jordan, James et Durant ont aussi réalisé cette performance.

2012 : Son deuxième titre NBA, avec LeBron

Recruté à l’été 2010 par le Heat, c’est lors de sa deuxième saison que LeBron James va faire la différence à Miami. Emmené par un Big Three monstrueux (Wade, Bosh et James), les Floridiens terminent deuxième de saison régulière en 2012. Éliminant successivement les Knicks, les Pacers puis les Celtics, les hommes d’Erik Sploelstra atteignent la finale NBA. Facile vainqueur du Thunder (4-1), le Heat remporte son deuxième titre, tout comme D-Wade.

2013 : Son 20.000ème point en carrière

Ils ne sont que 44 à avoir réalisé l’exploit en NBA, et Dywane Wade fait partie de ces gars depuis le 20 mars 2013. Opposé aux Cavs cette nuit-là, l’arrière du Heat ne va inscrire que 11 points, suffisant pour passer la barre fatidique des 20 000 points en carrière. Preuve une fois de plus de la longévité du joueur.

2013 : Son back-to-back avec Miami

Dans sa troisième saison ensemble, le trio infernal de Miami va réaliser son exercice le plus abouti. Meilleur bilan de la ligue (66-16), le Heat se présente en Playoffs en étant largement favori à sa propre succession. Et l’équipe de Wade ne va pas rater, malgré une immense frayeur. Face aux Spurs de Popovich, le Heat s’impose 4-3 au bout du suspense. Le troisième titre pour Flash, et le dernier.

2017 : Son retour triomphal à Miami

Après un passage d’un an à Chicago, Wade rejoint LeBron James à Cleveland. L’expérience n’est pas concluante et les Cavs transfèrent le numéro 3 dans SA franchise de toujours : le Heat. Et l’accueil de l’American Airlines Arena est à la hauteur de l’évènement. Séance de frissons assurée.

2018 : Sa « dernière danse »

Il l’annonce au mois de septembre, la saison 2018/2019 sera sa dernière apparition en NBA. Et même si de nombreux observateurs pouvaient s’en douter, Wade a ému toute la ligue avec la vidéo « One last dance… » pour annoncer sa retraite. Une dernière valse sur les parquets pour le numéro 3 légendaire du Heat qui verra sans aucun doute son maillot retiré à Miami. Petit extrait.

9 et 10 avril 2019 : Son dernier match à Miami, sa dernière bataille à Brooklyn

Malheureusement pour Wade, Miami n’a pas pu accrocher les playoffs. Malgré tout, le Heat a enregistré une belle victoire pour la dernière de Flash à domicile. Auteur de 30 points, 4 rebonds et 4 passes, il a pu communier une dernière fois avec son public avec sa célébration signature, malgré un petit fail.

Et que dire de sa dernière apparition sur un parquet. Alors qu’il a avait explicitement déclaréne pas vouloir d’un dernier match à la Kobe Bryant, Wade a quand même fait le show au Barclays Center. Même si Miami a perdu 94-113, l’essentiel était ailleurs. Wade a enregistré un triple-double, le 5ème de sa carrière (plus un au All-Star Game 2012) : 25 points, 11 rebonds, 10 passes. Chapeau l’artiste.

Bonus : Son meilleur coéquipier et sa période de doutes

Wade a profité de son dernier match pour révéler qui était le coéquipier qui avait eu le plus gros impact sur sa carrière. Spoiler, ce n’est pas LeBron James.

Quelques temps auparavant, il était aussi revenu sur la période du Big Three avec James et Bosh. Période qu’il n’a d’ailleurs pas toujours bien vécue, préoccupé par d’autres problèmes.

Meilleur marqueur (21 556), passeur (5 310) et intercepteur (1 492) de l’histoire du Heat, Wade en est sans aucun doute le meilleur joueur all-time de la franchise. Une carrière exceptionnelle pour un joueur qui aura marqué la NBA de son empreinte.

Mais aussi : Les 10 meilleurs moments de Tony Parker à San Antonio