NBA – 12 février 2000 : Quand Vince Carter tuait le Dunk Contest

0

Connu pour sa violence envers les arceaux, Vince Carter est sans aucun doute l’un des meilleurs dunkeurs de l’histoire, pour ne pas dire le meilleur. En ce soir du 12 février 2000, Vinsanity marquait les esprits à tout jamais.

Publicité

C’était le 12 février 2000. Vince Carter, au sommet de son art physiquement, est dans sa deuxième saison NBA. Sélectionné par la ligue pour participer au Slam Dunk Contest, le joueur accepte de venir à un concours absent du All-Star Weekend depuis deux ans.

Ce sera d’ailleurs la seule et unique participation au concours de dunks de Carter, même s’il n’en aura pas besoin de plus pour marquer l’histoire. A la lutte contre Tracy McGrady (son surprenant cousin), Steve Francis, Ricky Davis, Jerry Stackhouse et Larry Hughes, Vinsanity va surclasser tous les ses adversaires du soir.

Dès le premier dunk de Vince Carter, le monde de la NBA sait qu’il va assister à quelque chose d’historique. Avec son 360 windmill, il obtient logiquement un 50 mais signe surtout l’une des réalisations les plus légendaires du concours. Même le Shaq, caméra à la main, n’en revient pas. Le public est survolté, rien ne semble pouvoir atteindre Air Canada ce soir-là à Oakland.

Lire aussi | Quand Dwight Howard devenait « Superman » lors du Dunk Contest 2008

Suite à ce premier essai monstrueux, Vince Carter ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Sur son troisième dunk du premier tour, il demande de l’aide à son cousin, Tracy McGrady. Après une première tentative ratée, le temps semble s’arrêter. T-Mac fait rebondir la balle sur le sol, Vince s’envole pour la récupérer, la fait passer entre ses jambes et claque alors un dunk d’une violence dont lui seul à le secret.

La réaction du joueur des Raptors a marqué les fans autant que son dunk : Vinsanity se tourne vers la caméra pointe ses doigts vers le ciel et lâche de nombreux :

It’s Over

Publicité

Vince Carter vient d’écrire sa légende alors que le concours n’en est même pas encore à la finale. Vainqueur très logiquement de ce Dunk Contest 2000, l’arrière des Raptors aura réalisé deux des plus belles oeuvres all-time du concours. À jamais dans l’histoire.

Vince Carter, véritable légende des Raptors devrait tirer sa révérence en fin de saison. Ce Slam Dunk Contest 2000 restera bien évidemment comme l’un des plus grands moments de sa carrière. Merci, Monsieur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.