Une blessure qui intervient au mauvais moment pour le club avant, notamment, son match de BCL contre le Besiktas Istanbul.

Dominic Waters (32 ans, 1m85) est officiellement out pour plusieurs semaines. L’ancien joueur de l’Olympiacos s’est en effet blessé samedi dernier sur une accélération et souffre d’une lésion musculaire à la cuisse gauche.

Pascal Donnadieu était déjà très inquiet après la victoire de Nanterre contre le CSP Limoges (86-65) samedi soir :

« Pour Dominic les nouvelles ne sont pas bonnes. Il s’est blessé sur une accélération hier (samedi), ils devraient être out pour plusieurs semaines. Je n’arrive pas à sourire, on a tellement de matches à jouer. L’enchainement m’inquiète, me fait peur. On va être obligé de revoir les objectifs à la baisse. On cherche depuis hier. C’est l’enfer ! C’est mission impossible, même pour les clubs à gros budget. C’est difficile de trouver un joueur juste pour la fin de saison, c’est pire pour une pige médicale. »

A lire également : Alexis Ajinça déjà sur le départ ?

Une tendance confirmée par le staff médical aujourd’hui. Celui qui tournait à 11.5 points, 1.7 rebond, 4.4 passes, 10.9 d’évaluation en Jeep Élite et 11.1 points, 1.5 rebond, 4 passes et 10.5 d’évaluation en Champions League va devoir regarder ses coéquipiers depuis le banc de touche. Un crève-cœur alors que les franciliens vont enchainer trois matchs en six jours avec les rencontres aller-retour contre Istanbul en coupe d’Europe et le derby contre Levallois.

Réel coup dur pour le Nanterre 92. Alors que le calendrier est chargé, c’est un élément important de la rotation (25 minutes de moyenne en championnat) qui doit s’arrêter pour une longue période. Il faut maintenant trouver son remplaçant sur un marché compliqué.

Mais aussi : Antoine Eïto trois ans de plus au Mans !

A propos de l'auteur

Rédacteur pour Parlons Basket. À laissé tomber la balle d'entre ses mains pour y mettre un clavier. Fan du Spurs basketball et du jeu européen (Euroleague, Eurocup, ABA League...). À des troubles du comportement à chaque passe de Teodosic.