NBA – La box-score la plus invraisemblable de l’histoire

0

Alors que le 8 mars marque l’anniversaire du match fou entre Hawks et Heat dont la fin a été rejouée, une autre rencontre du même genre reste intouchable dans le WTF. On vous explique.

8 novembre 1978. Alors que la NBA connait sa traversée du désert, un match banal se profile entre les Sixers et les Nets. On vous la fait courte : l’arbitre Richie Powers, connu pour avoir le sifflet facile, se met à distribuer une avalanche de fautes techniques à New Jersey au milieu du troisième quart-temps. Bernard King et le coach Kevin Loughery écopent notamment de pas moins de trois techniques chacun (!), ce qui est illégal. Le match va en double-prolongation et Philadelphie l’emporte malgré les 37 points d’Eric Money pour les Nets. Game over… ou pas.

Après la partie, New Jersey dépose une réclamation suite à l’excès de sanctions. Le commissionnaire de l’époque Larry O’Brien valide : il suspend Powers 5 matchs et ordonne que le match soit rejoué à partir du moment où les choses ont dégénéré, soit à 5mn50 de la fin du troisième quart-temps. Le replay est calé plusieurs mois plus tard, au 23 mars, quand les deux équipes doivent à nouveau s’affronter. L’idée ? Finir le match de novembre, et embrayer sur celui déjà prévu de mars dans la foulée. A une époque ou la NBA pratique encore gaiement le four-in-five (quatre matchs en cinq jours), enchaîner 5 quarts-temps et demi en un soir n’est pas vu comme un problème.

Jusque là, tout ça passe encore à peu près. Mais un événement survenu le 7 février va venir tout chambouler : un gros trade entre… Sixers et Nets.

A lire également : Quand les Hawks battaient le Heat sans marquer de points

Ce soir de deadline, Harvey Catchings et Ralph Simpson partent des Sixers et prennent la direction les Nets, tandis que Eric Money fait le chemin inverse. Résultat des courses, au moment de rejouer le match, les 3 hommes ont changé d’équipe. La NBA réfléchit et décide de les autoriser à jouer pour leur nouvelle franchise. De manière totalement folle et improbable, Catchings, Simpson et Money figurent donc dans la box-score des deux équipes pour ce match :

Eric Money est le gros perdant dans l’histoire, puisque 14 de ses 37 points du match initial, survenus dans le dernier quart-temps et demi, ont été effacés des tablettes. Il n’a inscrit que 4 points lors du replay, voyant son total passer de 37 points pour une seule équipe à 27 pour deux.

Les Nets ont finalement perdu le replay (123-117), tout comme ils avaient perdu initialement, avant de s’incliner à nouveau deux heures plus tard. Quand ça veut pas, ça veut pas.

New Jersey a donc perdu 3 fois pour le prix de 2 contre Philadelphie, et devinez qui s’est affronté au premier tour des playoffs cette année-là ? Les Nets et les Sixers, évidemment. Inutile de vous dire qui a gagné…

Mais aussi : Le match qui a duré… 26 jours

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.