Avant leur départ pour un road trip californien, les Celtics planaient dans le chaos. Pourtant, c’est à l’extérieur qu’un collectif se révèle. Les joueurs racontent…

La fin du mois de février avait montré des carences en cohésion et quelques remous dans le vestiaire. C’est avec un bilan de 5 défaites en 6 matchs que les C’s commencaient leur road trip en Californie. Au programme, Golden State, Sacramento puis les Lakers d’un certain LeBron James, bourreau des Verts depuis plusieurs années.

Et pour se rendre en Californie, la bande de Brad Stevens a pris l’avion. Dans celui-ci, Marcus Smart et Marcus Morris ont fait écho à de la… camaraderie. Ce sentiment qui resserre les liens d’un collectif, et quand il était vu comme un amas d’individualités, cela fait forcément du bien. Kyrie Irving en parlait déjà avant-hier, et maintenant d’autres racontent, notamment Marcus Morris et Marcus Smart.

A lire également : Kyrie Irving parle aussi de ce vol très bénéfique aux Celtics

Marcus Morris. : “C’était un super voyage. Ce moment a changé notre vision sur tout, les gars ont trouvé la meilleure attitude. Juste plus positif. Cela nous a nourris pour les matchs…« 


Marcus Smart : « Vraiment, même les mecs qui sont plutôt renfermés sur eux, qui ne parlent pas beaucoup, on était tous ensemble. Tout le monde parlait à tout le monde. Que des rires et sourires.

Depuis ce vol qui a tout changé, les voyants sont au vert. Trois succès consécutifs : un blowout contre les Warriors (128-95), un autoritaire face aux jeunes Kings (111-109) et cette nuit contre L.A. (120-107). Un Kyrie Irving qui met tout le monde d’accord et surtout des joueurs de rôle qui trouvent leur place dans les systèmes du coach.

A quelques semaines des playoffs, Boston ne compte plus qu’un match et demi de retard sur les Pacers troisièmes. Gagner l’avantage du terrain au premier tour ne serait pas négligeable et les Celtics semblent monter en puissance.

Attention à ne pas retomber dans leurs travers où les exploits personnels priment, mais bien rester sur une dynamique de partage des responsabilités. Il faudra compter sur eux en playoffs, terres de défense qu’ils maîtrisent bien…

Mais aussi : Deux joueurs obligés pour acquérir Anthony Davis cet été à Boston ?