Vous pensez que les sweeps sont réservés pour les playoffs ? Détrompez-vous, les Raptors sont parvenus à tomber une division entière en battant les Lakers cette nuit. Explications.

Ce n’est plus un scoop : les Raptors sont bons. Deuxièmes de conférence et deuxième meilleur bilan de la ligue (49-20), les hommes de Nick Nurse gagnent facilement les matchs et notamment contre les équipes de la division Pacifique. La meilleure preuve ? Un sweep retentissant sur les équipes californiennes réussi après la victoire contre les Lakers (111-98) ce jeudi soir.

A lire également : La phrase énigmatique de LeBron à Kawhi

Une performance singulière car Toronto est invaincu cette saison face aux Suns, Clippers, Kings, Lakers et surtout les Warriors. L’avantage psychologique est donc dans le Canada en vue de potentielles Finales NBA.

Et c’est d’autant plus possible depuis le départ de LeBron James vers l’Ouest. Arrivé aux Lakers cet été, le cauchemar que représente le King pour les fans de Toronto a pris fin cette saison, l’Est étant plus ouvert sans le quadruple MVP dans la conférence. Attention tout de même à Milwaukee, Philadelphie et Boston qui restent de sérieux prétendants aux Finales NBA.

Une arrivée en Finales NBA pour contester la domination des Warriors est assez probable. Le bilan en régulière est flatteur donc avec 2 victoires pour les Raptors. Les Canadiens ont clairement les arguments pour, déjà, atteindre les Finales, mais aussi inquiéter Golden State. Le management a fait passer un cap à la franchise en acquérant Kawhi Leonard et Danny Green à l’intersaison, mais aussi Marc Gasol et Jeremy Lin à la trade deadline. La rotation de Nick Nurse est bien organisée autour d’un Kawhi Leonard un temps dans la course au MVP, et d’un Pascal Siakam en pleine explosion et favori pour le titre de MIP (Most Improved Player).

Une stat singulière et flatteuse pour les Raptors qui peut présager une très bonne fin de saison et peut être une surprise en juin prochain…

Mais aussi : L’argument de Billy Donovan pour que Paul George soit MVP