Victoire symbolique pour Gregg Popovich. En plus de poursuivre la série de victoires actuelle, le succès des Spurs officialise une nouvelle statistique impressionnante pour le coach.

Il y a des coachs de légende. Gregg Popovich est sans contestation possible parmi eux. 23 années à la tête des Spurs, 5 titres de champion et 21 saisons de suite en playoffs, le palmarès du monsieur est énorme.

La régularité à tous les niveaux les Spurs. Et Pop le prouve encore cette saison : avec une 41ème victoire obtenue cette nuit contre les Warriors (111-105), il valide son 22ème exercice consécutive avec un bilan supérieur ou égal à 50% de victoires.

A lire également : Quand David Fizdale fait du Gregg Popovich

22 saisons à plus de 50%, en 23 saisons de coaching. Gregg Popovich a pu profiter d’un effectif en constant renouvellement, puisque les stars n’ont pas manqué dans le Texas sur les 20 dernières années. On parle tout simplement de David Robinson, Tim Duncan, Tony Parker, Manu Ginobili ou Kawhi Leonard. Sa pire saison en carrière ? la première. 20 victoires et 62 défaites, quand l’Amiral était blessé toute la saison de 1996-1997.

Au début de saison, beaucoup voyaient San Antonio galérer dans cette conférence Ouest de tous les dangers. Mais était sans compter sur les qualités de coach de Popovich, qui a su s’adapter chaque année aux changements d’effectif et aux nouvelles tendances de la Ligue. L’ère Duncan/Parker/Ginobili définitivement tournée, Pop continue d’aller de l’avant et va certainement emmener les Spurs en playoffs grâce à une série en cours de 9 victoires consécutives.

Impressionnant, Gregg Popovich est un modèle de régularité au plus haut niveau. Le Hall Of Fame lui tend les bras.

Mais aussi : Isaiah Thomas prêt à terminer sa carrière aux Celtics