Toujours sur sa lancée, Rudy Gobert a profité de la large victoire face à Phoenix (125-92) pour s’adjuger un record de saison. Rien que ça.

Rudy Gobert n’a pas laissé l’ombre d’une chance aux Suns cette nuit. Dominant comme à son habitude, le Français a compilé 27 points et 10 rebonds en 28 minutes sur le parquet. Dans un match marqué par l’immense performance de Devin Booker, Rudy s’est surtout distingué en passant la barre des 270 dunks cette saison, établissant ainsi un record pour un joueur sur une seule campagne. Voici le dunk sur lequel le Français s’est emparé de cette distinction :

A lire également : Tacko Fall a-t-il un avenir en NBA ?

Bien évidemment, si Rudy Gobert est officiellement le joueur à avoir réussi le plus de dunks en une saison dans l’histoire de la NBA, il faut préciser que la statistique n’est comptabilisée que depuis 2000. Des joueurs comme Wilt Chamberlain ou Bill Russell ont très probablement explosé cette marque, mais, n’étant pas comptabilisée à l’époque, Gobert est officiellement détenteur du record. Dans les faits, il est quoiqu’il arrive le meilleur dans le domaine au 21ème siècle, ce qui est déjà très bien.

Gobert se voit là à nouveau récompensé, lui qui a été élu joueur de la semaine il y a peu pour la première fois de sa carrière. Une jolie revanche pour le Français qui, on s’en souvient, avait très mal vécu sa non-sélection au All-Star Game, fondant en larmes en l’évoquant.

Rudy, qui affiche 90% de réussite au dunk cette saison (il en a tout de même manqué 30), a par ailleurs signé son 59ème double-double de la saison. Là encore, personne ne fait mieux cette saison en NBA hormis Andre Drummond (61).

Sans faire de bruit, Rudy Gobert continue d’afficher une impressionnante régularité dans l’excellence, en attendant les playoffs. Tout ça devrait bien finir par payer pour le Frenchie.

Mais aussi : LeBron James félicite Lonzo Ball

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef Parlons Basket & Parlons NBA. Chez RMC de temps à autres. Le sang-froid de Larry Bird, le mental d'Olivier Giroud.