Deuxièmes de la conférence Ouest à l’issue de la saison régulière, les Nuggets ont mal débuté leurs playoffs face aux Spurs la nuit dernière, et ce malgré le triple-double de Nikola Jokic.


En tombant sur les Spurs pour le premier tour des playoffs, les Nuggets n’ont pas eu le meilleur tirage. Gregg Popovich est un habitué de la postseason et il est capable de faire des miracles avec un effectif inférieur sur le papier. Cela s’est vu la nuit passée avec la victoire des Texans, 101-96, contre Denver.

Si Jamal Murray a raté sa dernière minute, Nikola Jokic pourra aussi s’en vouloir. Le pivot a sorti un match plutôt discret mais avec à la clé un triple-double : 10 points, 14 rebonds et 14 passes.

A lire également : Kevin Durant dépasse Dirk Nowitzki

Comme souvent le Serbe a été présent dans tous les compartiments du jeu mais a surtout bien été limité par la défense des Spurs sur cette première rencontre. Le pivot n’en tiendra probablement pas compte, mais avec son triple-double, il a rejoint certaines stars dans l’histoire de la ligue.

Jokic est en effet le quatrième joueur de l’histoire à débuter son premier match de playoffs par un TD.

Johnny McCarthy en 1990, Magic Johnson en 1980 et enfin LeBron James en 2006 sont les trois autres joueurs à avoir réussi pareil exploit. Nikola Jokic débute ainsi très bien ses playoffs, même si une plus forte présence en attaque pourrait être nécessaire afin de passer San Antonio. A Michael Malone de trouver des solutions.

Pas de doute, le Game 2 sera déjà très important pour Denver et Jokic.

Actualités Basket USA Facebook

Mais aussi : La page wikipédia de DJ Augustin a été modifée