Portland a entamé ses playoffs de la meilleure des manières cette nuit en disposant du Thunder (104-99). L’occasion de rappeler à une certaine Jennifer que la vengeance est un plat qui se mange froid.


Sweepés 4-0 par les Pelicans l’an passé, les Blazers avaient été victimes de nombreuses critiques de la part de la communauté NBA. Vous vous en souvenez peut-être, une certaine Jennifer avait notamment prié CJ McCollum de « gagner un match de playoffs avant de parler », ce à quoi l’arrière des Blazers avait répondu la désormais mythique réplique :

« J’essaie, Jennifer »

A lire également : Giannis dunk depuis la ligne des lancers !

Avance rapide à la nuit dernière, lors de laquelle McCollum et ses coéquipiers se sont imposés à la maison face au Thunder. Damian Lillard a planté 30 points et son compère de la ligne arrière 24, tandis qu’Enes Kanter a signé un gros double-double (20-18) ainsi que le tir qui a scellé l’affaire. La victoire étant enfin acquise, le CM de Portland n’a pas pu s’empêcher d’avoir une pensée pour… Jennifer :

L’affaire a même fait parler d’elle durant la conférence de presse post-game de CJ McCollum, puisque le journaliste Royce Young n’a pas hésité à demander au Blazer s’il avait un message à faire passer à sa détractrice :

De son côté, la Jennifer en question s’est contentée d’un tweet dans lequel elle laisse entendre que ses mentions ont littéralement explosé, ce dont on ne doute absolument pas quand on connait la communauté NBA sur Twitter.

Tout est bien qui finit bien donc, dans une ambiance bon enfant. Ce sont aussi les petites histoires qui font la beauté de la ligue.

Actualités Basket USA Facebook

Mais aussi : Paul George explique la raison de sa grosse maladresse