NBA – James Johnson, l’homme le plus dangereux de la ligue ?

James Johnson est probablement le joueur le plus dangereux de la NBA qu'il vaut mieux éviter dans les bagarres
(DR)

James Johnson est considéré par certains comme l’homme le plus dangereux de la ligue. Pas d’histoires de gangs ce coup-ci, mais une sympathique histoire de famille. La prochaine fois que quelqu’un l’embrouille, souvez-vous des lignes qui vont suivre.

Publicité

Aujourd’hui, les bagarres ont pratiquement disparu du paysage NBA. Avec les règles très strictes mises en place à la suite au « match de la honte » le 19 novembre 2004 entre les Pacers et les Pistons, il est rare de voir les joueurs venir se rentrer dedans, à l’exception, par exemple, de l’incident entre les Lakers et les Rockets en début de saison 2018.

L’ancien joueur Jalen Rose, MIP en 2000, chambre même les joueurs actuels en les appelant les « hold me back« , littéralement « retiens-moi« . Et effectivement, les accrochages ressemblent bien souvent plus à un tête contre tête qu’à un échange de coups. Mais il y a des joueurs qu’il vaut mieux ne pas énerver, et James Johnson est l’un d’eux.

Publicité

Auteur d’une honnête carrière en NBA, le joueur affiche des moyennes de 7.9 points, 3.6 rebonds et 2.1 passes depuis son arrivée dans la ligue en 2009. Sauf que 9 ans plus tard, quand Serge Ibaka vient l’asticoter un peu lors d’un match en 2018, il ne se fait pas prier pour répondre et confirmer son statut d’alpha, au-delà des stats.



Rien que son surnom met la puce à l’oreille : Bloodsport (également le titre d’un film d’arts martiaux avec Jean-claude Van Damme). Mais surtout, Johnson présentait en 2019 un bilan parfait de 7-0 en MMA (1er match à 18 ans) et 20-0 en kickboxing ! Et encore plus impressionnant, ses parents ainsi que ses 8 frères et sœurs sont ceintures noires (lui aussi bien entendu, 2ème dan). Les arts martiaux l’ont bien aidé, et c’est ce qu’il compte faire avec son fils Naymin.

Publicité

Les arts martiaux m’ont énormément apporté en grandissant, dans la vie, à l’école et en sport. Je pense que c’est la seule chose que je vais forcer Naymin à faire. Je pense que je vais faire acte d’autorité là-dessus.

Une autre anecdote à son sujet. Alors qu’il était à Wake Forest, Chris Paul, déjà en NBA, l’avait chambré sur ses capacités de combat. Johnson a alors dit à CP3 de se mettre devant lui, et a exécuté un coup de pied circulaire qui est passé à quelques centimètres de sa tête, le convainquant par la même occasion.

Publicité

Avec tout ce passif derrière lui, les autres joueurs NBA devraient savoir que se frotter à James Johnson n’est pas forcément une très bonne idée. Il n’est d’ailleurs pas surprenant de savoir que Johnson a été élu par ses pairs comme le joueur avec qui personne ne voulait se battre. L’intéressé se serait certainement fait plaisir dans les années 80-90.

NBA 24/24 Vidéos, highlights

Les dernières actualités