Boris Diaw va devenir le président des Metropolitans 92.


Selon les informations du Parisien, Boris Diaw (37 ans) va devenir le président des Metropolitans 92. A l’image de son compère Tony Parker à l’ASVEL, l’ancien capitaine de l’équipe de France va donc prendre en charge un club de Jeep Élite. Il a déjà eu une expérience en tant que président. En effet, il a été à la tête des JSA Bordeaux (NM1) entre 2010 et 2017.

Boris Diaw, passionné par les voyages et la photographie, a pris sa retraite en septembre dernier. Il est le manageur général adjoint de l’équipe de France. Il est en charge du relationnel avec les joueurs NBA et Euroleague et leurs franchises/clubs. Il devrait conserver cette fonction une fois à la présidence des Metropolitans 92.

A lire également : OL-ASVEL : un rapprochement probable ?

Les Metropolitans 92, club issu du rapprochement entre Levallois et Boulogne-Billancourt, verront le jour la saison prochaine. La mairie de Boulogne va racheter des actions de la société Paris-Levallois pour devenir majoritaire. Les droits sportifs seront ensuite transférés à l’ACBB, le club omnisports de Boulogne. Ce dernier s’installera à l’horizon 2023 dans une nouvelle salle de 5 000 places dans le quartier de Trapèze.

Le nom de Boris Diaw va assurément attirer des partenaires financiers et le budget du club va grimper considérablement. Il devrait dépasser les 7 millions d’euros au départ de la saison 2019/2020 (5,125 millions d’euros cette saison).

A noter qu’un autre ancien international français devrait s’insérer dans le projet des Metropolitans 92. Il s’agit de Moustapha Sonko (37 ans). Ce dernier s’occuperait du nouveau centre de formation du club.

Le projet boulonnais semble bien penser. Les Metroplitans 92 vont-il réussir à atteindre les sommets du basket français et s’y installer dans la durée ?

Mais aussi : Fusion entre Levallois et Boulogne