Poursuivi depuis plusieurs années par son mauvais karma avec les joueurs et équipes, le rappeur Drake a réagi auprès des médias à ce sujet. Et il peut remercier les Raptors.


 » The Drake Curse » ou la malédiction de Drake, vous en avez forcément entendu parler ces derniers temps. Lorsque le rappeur canadien prend une photo avec un joueur ou revêtit le maillot d’un club, vous pouvez être sûr qu’ils connaîtront la défaite prochainement.

Le fléau a déjà sévit dans le football, au hockey, au tennis et bien évidemment en NBA. En 2013 déjà, il célèbre le titre du Heat avec les joueurs. La saison suivante, Miami échoue en Finales 4 à 1 face aux Spurs, puis LeBron James rejoint dans la foulée les Cavaliers.

Beaucoup plus récemment, il y a quelques jours, Drake porte le maillot des Raptors pour afficher ses couleurs en playoffs. Toronto s’incline de 3 points dans le Game 1 face au Magic, et certains ne manquent pas d’attribuer cela à la malédiction trainée par le rappeur.

A lire également : La terrible malédiction du nombre 31 chez les Warriors

Mais hier soir, Drake semble avoir conjuré le sort avec la victoire de ses Raptors dans le Game 5, synonyme de qualification pour les demi-finales. Il en a profité pour glisser un petit mot aux journalistes :

Vous voulez encore que je vous parle de la « malédiction », ou c’est bon maintenant ?

Drake peut remercier un Kawhi Leonard des grands soirs (27 points, 7 rebonds, à 8/11 au tir et 100% de réussite à 3 points). The Klaw emmène Toronto au tour suivant et l’équipe continue sa marche sur l’Est, pour commencer.

La fin de la malédiction pourrait-elle lancer une grande campagne de playoffs pour les Raptors ? Début de réponse à venir contre Philadelphie.

Mais aussi : La folle anecdote de Jason Terry sur Giannis Antetokounmpo