Publicité

NBA – 26 avril 2006 : Kobe détruit littéralement Steve Nash, le MVP en titre

Kobe Bryant Steve Nash Poster 2
(DR)

Lors du premier tour des playoffs 2006 entre les Lakers et les Suns, Kobe Bryant marque la série dès le Game 2 en postérisant le MVP de saison régulière, Steve Nash. Et ce de manière très violente, sans aucune pitié. Flashback.

Publicité

Nous sommes dans le Game 2 du premier tour des playoffs, le 26 avril 2006. À l’Ouest, les Suns de Steve Nash et Amar’e Stoudemire, deuxièmes de la saison régulière, affrontent les Lakers de Kobe Bryant, orphelins de Shaquille O’Neal, qui avaient terminé septièmes.

Après un Game 1 remporté par Phoenix (107-102), les Angelinos restent dans l’Arizona pour tenter de prendre le second match. Si la rencontre est serrée de bout en bout, Kobe en profite quand même pour placer un poster monstrueux sur Steve Nash, dans le quatrième quart-temps.

Publicité

On vous laisse voir (ou revoir) le carnage dans la vidéo ci-dessous.

Lire aussi | 22 janvier 2006, Kobe Bryant terrifie les Raptors avec 81 points

Publicité

Après une passe de Lamar Odom, à terre, Kobe récupère le ballon et file au cercle. Steve Nash vient s’interposer pour obtenir le passage en force, mais le Canadien arrive à peine trop tard et prend le Mamba en pleine face. Panier accordé et lancer franc pour le Laker.

Au final, Kobe et Nash terminent tous les deux avec 29 points dans la poche, mais ce sont bien les Lakers qui obtiennent la victoire dans ce Game 2 (99-93), leur permettant alors d’égaliser dans la série.

Publicité




La suite ? Les Angelinos vont dominer les deux matchs suivants à domicile, menant ainsi 3-1 dans la série. Mais les Suns parviendront à renverser la vapeur, et ce malgré 50 points du Black Mamba dans le Game 6. Une victoire 121-90 dans le Game 7 et voilà que Phoenix avance au prochain tour pour affronter les Clippers (victoire 4 à 3) puis les Mavs (défaite 4 à 2).

Publicité

Une action d’anthologie pour remporter ce Game 2, mais qui ne suffira donc pas aux Lakers pour aller au bout de la série. Mais l’histoire en ressortait marquée à jamais.

Kobe Bryant Los Angeles Lakers NBA 24/24 NBA Flashback Phoenix Suns Steve Nash

En direct : toute l'actu NBA