Euroleague – L’Anadolu Efes Istanbul arrache le Game 5 et rejoint le Final Four !

0

Une véritable récompense pour l’équipe d’Ergin Ataman qui réalise avec son équipe une très belle saison.


C’est au terme d’un match 5 à la vie à la mort que l’on connait désormais les quatre qualifiés pour le Final Four de Vitoria. A la fin d’une série disputée entre l’Anadolu Efes Istanbul et le FC Barcelone, ce sont bien les turcs qui prendront le vol pour le Pays-Basque. Le dernier de l’édition 2017-2018 rejoint donc le carré final et fait respecter la hiérarchie de l’année. En effet, les quatre premières équipes de la saison régulière vont en découdre pour le titre suprême.

Dans le Sinan Erdem Dome d’Istanbul, c’est le Barça qui prend le meilleur départ. Après dix minutes, les catalans mènent 28 à 23. Tibor Pleiss fait du bien pour ramener son équipe dans le match. Les turcs prennent d’ailleurs les commandes de la rencontre dans ce deuxième quart-temps, retournant aux vestiaires avec 5 points d’avance, 47-42 (24-14 sur la période).

A lire également : Zeljko Obradovic, roi du Final Four !

Le match est tendu et il faut attendre des lancers de Bryant Dunston pour ouvrir le score dans le troisième quart-temps. Cette deuxième mi-temps est intense et aucune des deux équipes ne dépassera les 20 points marqués (14-15/19-14). En fin de match, l’Anadolu Efes resserre encore sa défense, Dunston va contrer Pierre Oriola puis dans l’ultra money-time, Vasilije Micic trouve Adrien Moerman pour un 3 points clutch dans le corner. Victoire 80 à 71 pour le club stambouliote qui rejoint son premier Final Four après 18 ans.

L’effort collectif de l’Anadolu Efes Istanbul paye avec 6 joueurs à 10 d’évaluation minimum et 23 passes décisives. Shane Larkin et Adrien Moerman terminent à 18 points, Micic est en double-double (10 points, 10 passes), Rodrigue Beaubois apporte 11 points à 100% à 3 points (3/3) en très peu de temps (15 minutes) et Bryant Dunston fait le travail de l’ombre (7 points, 4 rebonds, 2 passes, 2 interceptions, 2 contres). De quoi surpasser un Chris Singleton bien seul (20 d’évaluation).

Fenerbahçe Istanbul, CSKA Moscou, Real Madrid et maintenant l’Anadolu Efes Istanbul. Nous y sommes, le Final Four de Vitoria est bien au complet désormais. Un final qui s’annonce haletant avec de nombreux français. Attention à cette équipe de l’Anadolu. Quand on revient des enfers, on a rien à perdre…

Mais aussi : Changement de direction pour le CSP Limoges !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.