NBA – Le coup de poing le plus assassin de l’histoire de la ligue

Rudy Tomjanovich prend une droite de Kermit Washington
(DR)

Le 9 décembre 1977, la ligue changeait à tout jamais. En cause ? Le coup de poing presque mortel de Kermit Washington sur Rudy Tomjanovich. Flashback d’une violente soirée.

Publicité

Au milieu des années 1970, la NBA ne va pas fort. La ligue souffre de grands problèmes d’image, est de plus en plus impopulaire et n’intéresse globalement plus grand monde (les matchs de finales étaient par exemples diffusés tard le soir en différé, et non pas en live).

Parmi les causes de ce marasme, les bagarres, de plus en plus fréquentes et incontrôlées sur les parquets NBA. Jusqu’à ce jour de décembre 1977, où le pire va être frôlé. Lors d’un match au Forum d’Inglewood entre Los Angeles et Houston, une échauffourée éclate entre Kareem Abdul-Jabbar, Kevin Kunnert et Kermit Washington notamment.

Publicité

Alors que les coups de poing fusent, le joueur des Rockets Rudy Tomjanovich accourt pour tenter de séparer la bagarre. Mais pensant qu’il allait être attaqué, Washington administre une droite fracassante à Tomjanovich. Le joueur s’écroule, son crâne rebondit sur le parquet, et il est bientôt dans une mare de sang. La salle entière se tait. Plus tard, un des joueurs présents parlera du « plus fort silence jamais entendu ».

https://twitter.com/faulolmasilazim/status/972582449195732992
Lire aussi | Les plus grosses bagarres dans l’histoire de la ligue

Publicité




Pour Tomjanovich, le bilan est lourd : une concussion cérébrale, le nez cassé, la joue cassée, le crâne déplacé, ainsi que du sang et du liquide rachidien qui se répandent dans sa tête. Si le joueur dira qu’il a cru que le tableau d’affichage s’était effondré sur lui, la docteur en charge de ses soins expliquera plus tard :

J’ai vu des gens avec des blessures bien moins sérieuses ne pas s’en sortir…

Publicité

Kermit Washington a écopé de 10.000 dollars d’amende et de 26 matchs de suspension, la plus longue jamais donnée à l’époque. Surtout, l’incident marque un tournant, comme l’explique David Stern après-coup :

On a réalisé qu’on ne pouvait pas laisser des hommes si grands et si costauds se mettre des droites.

Après ça, la ligue a donc renforcé sa politique et ses sanctions contre les bagarres, même si celles-ci ont largement perduré dans les années 1980. Plus jamais, en revanche, ce degré de gravité n’a été atteint.

Publicité

Rudy Tomjanovich a retrouvé le chemin des parquets près de 6 mois après l’incident, puis a terminé sa carrière avec 5 sélections au All-Star, devenant ensuite le coach des Rockets double champions en 1994 et 1995) et Hall of Famer en 2020. Washington a ensuite poursuivi et fini une carrière sans relief. Il purge actuellement 6 ans de prison pour fraude.

NBA 24/24 NBA Flashback

Toute l'actu NBA