LFB – Finale Match 1 : Lyon s’impose à domicile

0

On l’attendait depuis longtemps : la finale de la Ligue Féminine. Savoir qui succédera à Bourges pour le titre de championne de France. Lyon ou Montpellier ?


Il faut bien le dire, même si cette finale est inédite, on a plutôt l’habitude de voir ces deux équipes s’affronter cette saison. Pas mois d’une dizaine de rencontres si la série va jusqu’au match 5. Hier, c’est Lyon qui recevait son adversaire, forte de son avantage du terrain acquis lors de la saison régulière.
Et mauvaise nouvelle pour les Gazelles qui ont dû se passer d’Héléna Ciak victime d’une blessure à la cheville.

Le match débute à peine que l’on sent déjà la tension : les deux équipes se répondent et aucune ne parvient vraiment à prendre l’avantage. Si les locales sont les premières à prendre l’avantage (17-9), Montpellier revient à hauteur grâce à trois paniers d’Ornella Bankole (17-17; 1″27 à jouer). Pour répondre, Alisha Clark inscrit deux paniers qui permettent à son équipe de virer en tête après dix minutes de jeu (20-17).

Dans le second quart-temps, ce sont les Gazelles qui prennent le jeu à leur compte. Quelques paniers manqués du côté des Lionnes et les Gazelles en profitent pour remonter au score et prendre l’avantage (23-29; 5″36 à jouer). Les locales reviennent ensuite à égalité grâce au duo Badiane-Plouffe et deux lancers-francs réussis de Julie Allemand (29-29; 3″46 à jouer). Montpellier, bien aidée par Ornella Bankole et Alix Duchet. A noter l’adresse à 3 points des sudistes dans ce quart temps. A la mi-temps c’est bien les Gazelles qui sont devant au tableau d’affichage (33-39)

A lire également : Rachid Méziane confirmé à l’ESBVA

De retour des vestiaires, c’est une nouvelle fois la jeunesse des visiteuses qui fera parler la poudre (35-44; 9″ à jouer). Mais les locales sonnent la révolte, bien aidées par leur public, et recollent à un petit point (47-48; 4″36 à jouer). S’ensuit alors une partie de ping-pong jusqu’à une parfaite égalité au moment d’entamer le dernier quart-temps (50-50). C’est ce moment qu’a choisi le duo Allemand – Salagnac pour montrer tout son talent et permettre aux locales de prendre un avantage sur le match. Quelques errances du côté des sudistes et probablement pas mal de fatigue, et les joueuses de Valery Demory filent vers leur premier succès dans la série. 21 points à 10 dans ce quart-temps, score final 71-60.

Côté statistiques : Alix Duchet (14 points, 3 rebonds, 2 passes)
Marième Badiane (23 points, 7 rebonds , 2 interceptions)

Une série qui promet d’être haletante quand on voit le niveau de jeu proposé par les deux formations. La série se jouant en trois manches gagnantes rien n’est encore joué. Prochain match à Mado Bonnet (Lyon), demain à 19h en direct sur RMC Sport.

Mais aussi : Nantes se sauve, Mondeville reléguée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.