Le deuxième meilleur cinq de la saison d’Euroleague a un petit accent français. En effet, on y retrouve Nando De Colo et Vincent Poirier.


Si la plus prestigieuse des compétitions européennes ne comptait pas de club tricolore cette saison, la France a tout de même bien été représenté. La preuve ? Le deuxième meilleur cinq 2018-2019 vient d’être dévoilé et Nando De Colo et Vincent Poirier y figure.

Walter Tavares – Real Madrid

Le meilleur défenseur de la saison en Euroleague. Walter Tavares, au-delà de son 1.7 contre de moyenne, a modifié les trajectoires des tirs de ses adversaires grâce à ses longs segments. Il mérite bien son surnom « La Muraille ». Le Cap-Verdien a été désigné MVP du mois d’Octobre pour avoir aidé les Blancos à réaliser un 8-0. Il tiendra sa place au Final Four et tentera de mener le Real Madrid vers un deuxième titre consécutif.

Nando De Colo – CSKA Moscou

MVP du Match

Le métronome du CSKA Moscou. Nando De Colo a réalisé une nouvelle saison de très haut niveau. Il fait ainsi une cinquième apparition consécutive dans une All-Euroleague team. Ses stats ? 14.5 points, 2.4 rebonds et 3.4 passes pour 16 d’évaluation. Ses pourcentages sont très flatteurs : 55% à 2pts, 43% à 3pts et 95% aux lancer-francs. Le meneur français a été très performant face à Vitoria en quart-de-finale. Il sera un élément clef du dispositif de Dimitris Itoudis au Final Four.

Mike James – Olimpia Milan

L'américain a tout pour devenir le prochain MVP de l'Euroleague

Le vainqueur du trophée Alphonso Ford avec pas moins de 19.8 points inscrits par match. Mike James est aussi le leader à l’évaluation (20.2) et deuxième à la passe (6.4). Il est l’un des tout meilleurs attaquants de la compétition. Pierre angulaire du système de Simone Pianigiani, le meneur américain n’était pas loin d’emmener l’Olimpia Milan en playoffs (une victoire de moins que le Zalgiris Kaunas, dernier qualifié).

A lire également : Le meilleur cinq de la saison d’Euroleague !

Vasilije Micic – Anadolu Efes Istanbul

5 victoires de rang derrière son arrière serbe

Vasilije Micic a affiché ses meilleures chiffres en carrière dans sa première saison avec l’Anadolu Efes Istanbul : 12.1 points, 2.2 rebonds et 5.7 passes décisives pour 13.9 d’évaluation. Avec un double-double lors du match 5 face à Barcelone (10 points, 10 passes), l’arrière serbe a été l’un des artisans de la qualification au Final Four. Un stade que le club stambouliote n’a plus atteint depuis presque deux décennies.

Vincent Poirier – Baskonia Vitoria

Vincent Poirier a été l’une des révélations de la saison en Euroleague et se positionne désormais comme l’un des meilleurs pivots du continent. Ses stats parlent pour lui : 11.9 points, 8.3 rebonds et 0.8 contre pour 17.7 d’évaluation. Lors de la série de playoffs face au CSKA Moscou, il a été exceptionnel (16.5 points et 10 rebonds pour 27.8 d’évaluation). Rappelons qu’il y a juste trois saisons il évoluait avec le Centre Fédéral en Nationale 1. Quelle progression ! La NBA lui fait les yeux doux.

Les récompenses individuelles c’est bien, mais les les titres c’est encore mieux. Dans cette deuxième équipe type, trois seront présents à Vitoria pour le Final Four (Walter Tavares, Nando De Colo et Vasilije Micic).

Mais aussi : Les Celtics intéressés par Vincent ?

A propos de l'auteur

Rédacteur sur le domaine France/Europe. Joueur, arbitre et grand passionné de Basket.