Les Lakers ont réalisé un steal mardi soir au moment de la loterie en intégrant le top 4. Un scénario inespéré et qui permet aux Angelinos de s’en servir. Mais dans quel but ? Trade ? Ou bien drafter un jeune joueur ?

La veste de Kyle Kuzma a porté chance aux Lakers mardi soir au moment de la loterie. L’intérieur des Angelinos était présent pour l’événement avec l’espoir de ramener un bon pick aux siens : mission accomplie avec le quatrième choix. Un miracle pour eux puisqu’ils n’avaient que 2% de chance de ramener un tel cadeau.

Mais que vont faire les Lakers avec ? Drafter un jeune joueur ? Darius Garland est pour l’instant celui évoqué dans la plupart des Mock Drafts et il aurait d’ailleurs quitté la Draft Combine hier en plein événement. Pourquoi ? Selon les sources il aurait justement reçu une promesse de draft en juin prochain. La question est maintenant de savoir si elle vient des Lakers ou non.

A lire également : Grizzlies et Knicks ont fait leur choix pour la draft !

Pourtant drafter un jeune joueur n’est pas vraiment dans l’intérêt des Lakers, tout du moins de le conserver dans l’effectif par la suite. Avec LeBron James qui affiche 34 ans au compteur, le but est de gagner, et maintenant. Attendre l’éclosion d’un jeune joueur, un de plus, n’est pas une option.

Chris Haynes, de Yahoo Sports, confirme cette théorie. Conserver ce quatrième pick ? C’est très improbable :

Je serais très surpris s’ils gardent ce quatrième choix – je serais même surpris s’ils choisissent un joueur à la draft, puis je serais surpris s’il reste dans le roster pour la saison 2019-20.


Pour Haynes, les Poupre et Or pourraient donc faire un trade avant même la draft. Avec les Pelicans par exemple ? Ce n’est un secret pour personne que les dirigeants californiens rêvent de faire venir Anthony Davis dans la cité des anges. Mais les négociations s’annoncent ardues avec les Pels, d’autant que selon les derniers échos, Davis ne devrait pas rejoindre les Lakers.

Pour renforcer l’effectif via un trade, il faudra donc peut-être se tourner vers un autre gros joueur, mais ça ne court pas non plus les rues aujourd’hui.

Difficile effectivement de voir les Lakers conserver ce choix pour l’instant. Rob Pelinka, le GM, avait lui-même reconnu que ce quatrième pick était un bel « atout ».

Mais aussi : L’énorme chocke des Raptors en fin de rencontre