Coéquipier de Kobe Bryant entre 2007 et 2013, Pau Gasol a eu le temps d’observer et de vivre avec la Mamba mentality. Le joueur espagnol joue aujourd’hui pour les Bucks, et malgré sa blessure, il a pu remarquer des similarités entre l’état d’esprit de Giannis et celui de Kobe.

Pau Gasol ne côtoie bien sûr Giannis Antetokounmpo que depuis cette saison (et donc depuis bien moins longtemps qu’il n’a côtoyé Kobe), mais il a déjà remarqué des similitudes entre les deux joueurs.

Champion en titre avec les Lakers en 2009 et en 2010, Gasol a vu Kobe évoluer à son apogée. Ayant été longtemps son bras droit, l’ancien de LA connaît bien l’éthique de travail du Mamba et sait comment il a géré les moments difficiles.

Giannis est actuellement en plein explosion, en plus d’être finaliste pour le titre de MVP. Il a permis aux Bucks d’obtenir le meilleur bilan de la ligue (60-22) et d’être aujourd’hui en finale de conférence. Gasol explique :

Comme je l’ai déjà dit, Giannis n’est pas Kobe. Mais tous les deux apportent une intensité hors du commun et une compétitivité dans leur manière de jouer, c’est quelque chose dont on se rend vraiment compte en étant près d’eux. Ca se voit dans leurs yeux.

A lire également : Kobe donne un surnom très flatteur à Giannis

Selon Gasol, on retrouve chez les deux joueurs la même rage de vaincre, en tout temps :

Ils accordent tous les deux de l’importance à la manière dont ils s’entraînent aussi. Je suis le coéquipier de Giannis depuis moins longtemps que je n’ai été celui de Kobe, mais je connais la manière dont Kobe s’entraînait. Il s’entraînait aussi dur qu’il jouait. Pour Kobe, tout était un challenge.


Kobe Bryant a toujours été respecté pour son éthique de travail et c’est un très beau compliment d’être comparé à lui, surtout sur cette partie de son histoire. On sait que Giannis admire Kobe et s’est même entraîné avec lui l’été dernier. On retrouve chez les deux hommes la même motivation de travailler et l’envie de devenir meilleur.

Reste à Giannis à apporter encore plus d’intensité, lui qui reste sur quelques sorties mitigées et money-times ratés dans la série face aux Raptors. Ce soir, il n’aura pas le droit à l’erreur.

Mais aussi : Pourquoi Giannis n’a pas d’amis dans la ligue