La nouvelle direction du club limougeaud vient d’officialiser coup sur coup les arrivées d’un nouveau coach et d’un arrière.

Les problèmes de succession sont maintenant de l’histoire ancienne et l’équipe dirigée par Céline Forte est bien au travail afin de constituer un nouveau groupe pour la prochaine saison. Crawford Palmer, le directeur sportif, avait multiplié les rencontres avec lui et c’est donc Alfred Julbe (58 ans) qui dirigera le CSP. Le coach espagnol était à la tête de la réserve du FC Barcelone en LEB Oro, la deuxième division du pays.


Très expérimenté, il est coach professionnel depuis l’âge de 25 ans et a dirigé des équipes comme Badalone, avec qu’il a disputé une finale de coupe d’Europe en 1988 face… au CSP, mais aussi Gérone, Saragosse ou Barcelone. Cette saison il avait pris le contrôle de l’équipe A du Barça pour un match d’Euroleague avant la nomination de Svetislav Pesic. Pour Julbe, difficile de refuser un projet comme celui du CSP, surtout quand il est proposé par l’un de ses anciens joueurs, Crawford Palmer.

Lire aussi | Walter Tavares bientôt prolongé par le Real ?

« Quand on m’a proposé ce poste, je n’ai eu aucune hésitation et aucun doute, confie le nouveau coach. C’est une formidable opportunité pour entraîner au très haut niveau. J’ai longtemps entraîné à Badalone, ma « maison », où j’ai tout appris. Limoges est un club très similaire. Il y a une histoire. Ici, on ne vient pas seulement voir un match de basket le samedi. La ville, la région vivent au rythme du basket, au rythme de ce club. Je vais y retrouver la même ferveur, la même passion et la même envie d’être le plus haut possible. Cela amène un peu plus de pression mais j’y vois surtout du positif […] Dans une carrière d’entraîneur, il y a des joueurs avec qui les relations vont au-delà du sport, éclaire Julbe. Quand il était dans mon équipe, j’ai tout de suite compris que Crawford était quelqu’un qui avait la faculté de partager, de former une équipe et de faire en sorte que les gens travaillent ensemble. Alors quand il m’a évoqué Limoges, j’ai tout de suite dit ‘’ok, on parle’’. »


Julbe et Palmer n’ont pas tardé à choisir la première recrue du club puisque Vee Sanford (28 ans, 1m90) sera le nouvel arrière du CSP. Après l’Islande (Thor Thorl), la Colombie (Barrancabermeja Ciudad Futuro) et l’Allemagne (Würzburg), l’américain évolue depuis deux saisons en France. Passé par Antibes, il jouait à Chalon/Saône cette saison et connait donc le directeur sportif de Limoges. En 31 rencontres de Jeep Élite, il était le huitième meilleur marqueur du championnat avec 15.3 points (55% au tir dont 46.6% à 3 points), mais aussi 3.9 rebonds, 2.9 passes, 1.3 interception et 16.4 d’évaluation de moyenne.

Pour Sanford c’est une nouvelle étape qui se dessine dans sa carrière

 » Le Limoges CSP est un grand club, l’un des plus performants de l’histoire du basket français. Il possède un excellent public et une ambiance incroyable. A Limoges, les gens prennent le basket très au sérieux. Pour moi, cette nouvelle aventure va me permettre de jouer les compétitions européennes. Je suis très motivé. Le club est un habitué des playoffs du championnat de France. Je veux continuer à progresser et aider l’équipe à atteindre ses objectifs, en lui apportant mon goût du travail et de l’entraînement. Le Limoges CSP veut la victoire. Moi aussi. Je viens pour gagner. »

Un coach expérimenté, un arrière polyvalent. Le CSP nouveau semble vouloir prendre son temps pour ne pas se tromper et fait marcher le réseau du nouveau directeur sportif.

Encore 2 minutes ? | Isaia Cordinier deux ans à Nanterre !