NBA – Pourquoi Kevin Durant ne s’assoit pas sur le banc avec ses coéquipiers

0

Toujours absent malgré les espoirs croissants d’un retour pour le Game 5 de ce soir, Kevin Durant suscite de nombreuses questions. Parmi elles, son absence sur le banc aux côtés de ses coéquipiers.

Publicité

Cette fois, ça y est. Défaits à l’Oracle Arena deux fois de suite, les Warriors n’ont absolument plus le choix. Ils doivent tout simplement remporter les 3 derniers matchs de la série pour réussir un authentique exploit, sous peine de voir Toronto soulever le Larry O’Brien Trophy.

Pour relever la tête après la déroute et le coup de massue, Golden State espère pouvoir compter sur Kevin Durant. Le doute continue de planer sur sa présence ou non lors du Game 5 à venir, mais des signes encourageants sont apparus lors de l’entraînement des Dubs ce dimanche.

En attendant, l’absence de Durant fait parler, à la fois pour la blessure en elle-même, qui semble s’éterniser, mais aussi pour la relative discrétion de Durantula depuis qu’il est éloigné des terrains. Bien sûr, on l’a vu attendre ses coéquipiers à de multiples reprises dans les couloirs à la mi-temps et à la fin des matchs, mais KD ne s’assoit pas sur le banc avec ses camarades durant les rencontres.

Un choix qui détonne, interpelle de nombreux fans, et auquel on a enfin l’explication, comme l’a révélé Connor Letourneau, journaliste pour San Francisco Chronicle :

Lire aussi | Steph Curry fait le point sur l’état mental des Warriors

La raison officielle des Warriors pour expliquer que Durant ne soit pas sur le banc durant les matchs : d’une, il reçoit des traitements dans le vestiaire, et deux, il n’y a pas de place pour lui. Il y a seulement assez de sièges pour les 13 joueurs actifs.

Un argument qui surprend quand on se rappelle que durant sa convalescence, DeMarcus Cousins avait pris l’habitude de s’asseoir sur le banc aux côtés de ses coéquipiers. Plus récemment, Kevon Looney a fait de même.

Publicité

L’explication devrait peiner à convaincre les plus sceptiques, mais elle est ce qu’elle est. Espérons en tout cas pour le spectacle que la place de Kevin Durant ne soit pas sur le banc mais bel et bien sur le parquet ce soir. Golden State n’en a jamais autant eu besoin.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.