Quelques heures après la lourde blessure de Kevin Durant, on commence à en savoir plus sur la condition du joueur juste avant la rencontre. Comme on pouvait s’y attendre, l’ailier était très loin d’être prêt.

Initialement blessé lors de la série contre les Rockets, Kevin Durant s’est alors rapidement engagé dans une course contre-la-montre afin de revenir le plus vite sur ces playoffs. Si l’ailier a échappé au pire contre les Texans, sa blessure au mollet n’en restait pas moins sérieuse et nécessitant beaucoup de repos. Comptez plus d’un mois d’absence pour la plupart des joueurs ayant connu une blessure similaire, Durant lui était absent depuis le 9 mai dernier.

« Avant son comeback, il a dû travailler pendant quatre semaines avec le staff médical. Il y avait des experts, beaucoup d’IRMs et de docteurs, et il se sentait bien tout au long de ce processus. Il a été autorisé à jouer ce soir, c’était une décision collective. » Bob Myers

Alors cette nuit, pour le match 5 entre Warriors et Raptors et pour la première fois depuis plus d’un mois, Kevin Durant a effectué sa routine d’avant match. Le tout s’est bien déroulé et il était hors de question pour l’ailier de rater une rencontre d’une telle importance. Il fallait encore avoir le feu vert du staff médical, qu’il a obtenu.

« Je ne crois pas qu’il y a quelqu’un à blâmer, mais si vous voulez le faire, vous pouvez me blâmer moi. Je gère les opérations basket. » Bob Myers

12 minutes de jeu plus tard, le temps de compiler déjà 11 points avec un parfait 3/3 derrière l’arc, et la jambe de KD a lâché. Le tendon d’Achille est touché mais impossible de savoir si cette nouvelle blessure est liée à celle au mollet. C’est fort probable cependant.

Les Warriors ont pourtant fait leur maximum pour faire revenir Durant le plus vite possible tout en s’assurant de la santé du joueur. Même si certains n’auraient pas apprécié la gestion du cas par les Dubs.

Comme l’explique Chris Haynes, les Warriors ont toujours laissé planer l’espoir de voir Durant revenir durant les rencontres précédentes. L’ailier n’était pas annoncé « out », laissant alors une infime chance de le voir revenir, ou d’imaginer un retour proche. Cette gestion n’a pas plu à beaucoup de monde alors que le numéro 35 était loin d’un retour. Il y a quelques jours, des rumeurs ont ainsi pu fleurir expliquant que l’ancien du Thunder ne faisait pas tout ce qu’il pouvait pour revenir sur le parquet.

Lire aussi | Drake au soutien de Kevin Durant après sa blessure

Il a pourtant fait le maximum, mais Durant a toujours expérimenté « une gêne » sur son pied droit pendant ses semaines de rééducation. Selon des sources proches de la franchise, il était même en « souffrance » à l’idée de ne pas pouvoir aider ses coéquipiers.

Selon Haynes et ses sources, Durant était clairement loin d’être à 100% avant cette rencontre :

Même s’il a été autorisé à jouer le Game 5, Durant était très loin d’être à 100% selon mes sources. Les entraînements individuels de dimanche ne pouvaient pas simuler les conditions réelles d’un match de championnat. »

Comme on pouvait s’en douter, KD était donc très loin d’être prêt à jouer cette rencontre. On peut même facilement penser qu’il ne l’aurait pas joué si la tête des Warriors n’était pas en jeu. Steve Kerr et son staff auraient sans doute préféré un autre scénario dans cette finale afin de maintenir leur superstar le plus loin possible des parquets. Mais devant le 3-1 des Raptors, les Dubs voulaient réagir.


Qui blâmer alors ? La franchise ? Le joueur ? Une chose est sûre, Durant n’a pas été forcé à jouer.

L’ailier a mis sa santé en péril et peut-être un gros morceau de sa carrière – dans son prime qui plus est – afin d’aider sa franchise. Les Dubs lui doivent beaucoup, d’autant que cette blessure va radicalement changer la free agency à venir et plus encore.

Dans un tel cadre, on peut d’ailleurs imaginer le joueur accepter sa « player option » l’an prochain d’un peu plus de 30 millions de dollars. En effet si la rupture totale du tendon est confirmée dans l’après-midi, Durant devrait manquer une bonne partie voire l’intégralité de la prochaine saison. Il reste en revanche un mince espoir que la rupture ne soit pas totale, un retour dans les 6/7 mois demeure alors une possibilité.

Kevin Durant a fait taire beaucoup de monde cette nuit en allant au combat pour ses coéquipiers sans être en bonne santé. Mais cette soirée va laisser de grandes traces sur le reste de la ligue pendant un long moment.

Dernières news NBA | Rumeurs chaudes | Transferts | Par franchises | Par joueurs