Dossier chaud de l’été, Kemba Walker n’a pas encore pris sa décision. Rester à Charlotte, sa priorité, ou aller voir ailleurs ? S’il choisit la seconde option, plusieurs franchises l’attendent de pied ferme.

Quand Adrian Wojnarowksi, on écoute. Invité d’ESPN, l’insider le mieux informé de la ligue a évoqué une multitude de sujets, et notamment le cas Kemba Walker, qui fait trembler tout Charlotte.

Pour le meneur, le dilemme est de taille : les Hornets sont éligibles à lui proposer un contrat supermax pour 221 millions de dollars sur 5 ans, bien qu’ils ne soient pas encore certains de le faire. Un gros avantage si on le compare aux autres franchises, avantage qui pourrait pousser Kemba à faire sauter la banque et à verrouiller ce contrat pour lequel il travaille depuis près d’une décennie s’il lui est proposé.


Walker ne cache pas non plus que Charlotte reste sa priorité à l’heure actuelle. Le meneur se sent bien dans la ville et dans sa franchise, mais a une demande : être entouré de joueurs compétitifs pour que les Hornets puissent légitimement prétendre à goûter de nouveau aux playoffs. S’il n’a pas les garanties nécessaires, Cardiac Kemba pourrait bien aller voir ailleurs, et c’est là que notre ami Woj entre en jeu :

La question est de savoir si les Hornets vont re-signer Walker durant la free agency, ou bien s’ils vont lui permettre d’aller explorer le marché, où des équipes parmi lesquelles Dallas, les Knicks et les Lakers vont être très intéressées par Kemba.

Lire aussi | Au moins 3 franchises sur Kevin Durant cet été malgré tout

Après avoir été titulaire au All-Star Game et All-NBA cette saison, Walker va forcément attirer beaucoup de regards. Reste désormais à voir comment le feuilleton va se dérouler. Si les Hornets ne proposent pas le supermax, Kemba devrait prospecter ailleurs. Et même si le fameux supermax est posé sur la table, il y aura réflexion à avoir pour les raisons évoquées plus haut.

Sur les trois destinations évoquées par Woj, toutes semblent pertinentes. La complémentarité entre Walker et Luka Doncic du côté de Dallas pourrait interroger, mais le front office est persuadé depuis de nombreux mois du bien-fondé d’une telle association. Les Knicks, eux, cherchent bien évidemment un meneur, et les Lakers une star à associer à LeBron James.


Charlotte a donc les cartes en main pour déclencher les hostilités, même si c’est bien Kemba Walker qui sera décisionnaire. Dans la ligue, on surveille en tout cas tout ça de très près.

Dernières news | Trades-signatures | Buzz du jour | Franchises | Joueurs