NBA – Pourquoi Drake n’était pas aux matchs à Oakland

0

Éternel superfan des Raptors, Drake aura énormément fait parler de lui durant ces Finales, et même plus que certains joueurs. Toujours présent sur le bord du terrain de la Scotiabank Arena, le rappeur n’a pourtant jamais fait le voyage à Oakland. Explications.

Publicité

Il semble incroyable qu’un fan tel de Drake ne manque ne serait-ce qu’un match de Finales de sa franchise. Cependant, Drake a été écarté de l’Oracle Arena non pas par choix… mais par obligation.

Son attitude extravagante et sa présence un peu trop forte ont obligé la ligue à prendre des mesures. C’est en effet la NBA elle-même qui a demandé au rappeur de ne pas se rendre aux US pour les matchs, pour des questions de sécurité.

Ayant fait des siennes sur les terrains et sur les réseaux, Drake s’est créé une communauté de haters assez importante chez les fans des Warriors.

La ligue a donc eu peur que certains fans cherchent à s’en prendre à lui, par les mots mais surtout par les actions, en lui jetant des objets ou que sait-on encore. L’objectif était également de sécuriser tout le courtside, afin que des personnes proches de l’artiste ne soient pas impactées, et on imagine aisément l’emphase mise sur cet aspect après l’incident entre Kyle Lowry et un actionnaire des Warriors en début de série.

Lire aussi | Drake trollé de toutes parts à Oakland

Interrogé par TMZ, le père de Drake a semblé approuver cette décision, pour la sécurité de son fils. Les fans peuvent vite se laisser emporter par amour de leur équipe, et la défaite peut faire perdre leur esprit à certaines personnes.

Quand les gens te voient à Toronto et que tu fais plein de trucs comme ça, tu dois faire attention. Avec les fans bagarreurs, il vaut mieux être prudent.

Publicité

Toutefois, pas la peine de se sentir mal pour Drake : à la tête de Jurassic Park pendant les matchs à Oakland, l’artiste s’est régalé. Il a aussi eu la chance d’être en FaceTime avec Stephen Curry à la fin du match et, bien sûr, sa franchise est championne depuis la première fois de l’histoire.

Le père de Drake a également ajouté que selon lui les Raptors ne devraient pas aller à la Maison Blanche et devraient plutôt rencontrer Justin Trudeau, le premier ministre du Canada.

Mieux vaut prévenir que guérir, c’est ce à quoi la NBA a dû penser en écartant Drake de l’Oracle Arena. Pas de tentation, pas de problème. Opération réussie, la saison 2018-19 s’achève sans encombres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.