Maintenant qu’Anthony Davis a obtenu ce qu’il voulait, à savoir rejoindre les Lakers, tout le monde le voit déjà prolonger son bail à Los Angeles. Mais les autres franchises n’ont pas encore abandonné celui qui sera agent libre l’été prochain.

D’ici quelques semaines, le trade entre les Pelicans et les Lakers concernant Anthony Davis sera officiel. Si les deux franchises pourraient théoriquement attendre le 30 juillet pour offrir plus de cap space aux Angelinos, c’est fortement improbable. L’échange devrait ainsi être officialisé aux yeux de la ligue pour le 6 juillet prochain, date à laquelle les documents peuvent être signés et envoyés.

Après des mois depuis sa demande, Davis a enfin rejoint les Lakers, sa franchise préférentielle. Mais sa signature pour l’année prochaine est encore loin d’être acquise.

Anthony Davis sera pour rappel agent libre l’été prochain. Même s’il a rejoint la Cité des Anges et qu’il est toujours éligible à la signature d’une extension de contrat, l’intéressé préfère rejoindre la free agency pour 2020. Sur le papier, il pourrait ainsi signer vers une nouvelle équipe et quitter les Lakers après seulement un an de partenariat.

Tout ça c’est sur le papier, puisque selon Adrian Wojnarowski, Davis aurait bien l’intention de prolonger son contrat en 2020 avec les Lakers. Mais cela ne veut pas dire que les autres franchises abandonnent pour autant la partie.

Lire aussi | Le faux départ de Mike Conley dans l’Utah

D’après Bleacher Report et Howard Beck, les Knicks n’ont pas encore abandonné l’idée de recruter The Brow. Evidemment pas pour cet été, la franchise ayant cruellement manqué d’atouts pour convaincre les Pelicans, mais bien pour l’an prochain justement quand le concerné sera agent libre.

Les dirigeants de la franchise new-yorkaise auraient ainsi contacté Davis par peur d’être hors course dans un an afin de laisser la porte ouverte à une éventuelle venue de l’intérieur. Si un trade n’est pas possible pour les Knicks, une signature à la FA en 2020 est un scénario plus probable et surtout beaucoup plus sage.

Pour l’heure, les Knicks sont toujours en reconstruction. A travers cette information d’Howard Beck, on peut penser que les dirigeants vont seulement tenter de signer Kevin Durant cet été. L’ailier aura un an pour se soigner tout en laissant les jeunes se développer. En 2020, l’objectif sera alors de trouver un compagnon de taille à KD et il pourrait se nommer Davis. Tout cela reste une hypothèse mais les dirigeants des Knicks pensent déjà à la prochaine free agency, laissant penser qu’ils pourraient être en retrait sur celle à venir malgré des mois de rumeurs. Du côté du front office, on est formels : mieux vaut ne rien faire que donner des contrats max à des agents libres de « seconde zone ».

Anthony Davis changera-t-il d’avis d’ici l’année prochaine ? Au vu du dysfonctionnement présent à Los Angeles, nous ne sommes à l’abri de rien.

Dernières news | Free agency, trades | Buzz du jour | Franchises | Joueurs