Auteur d’une bonne fin de saison avec les Wizards mais en fin de contrat cet été, Bobby Portis aura l’embarras du choix. Outre Washington qui aimerait bien le conserver, ce ne sont pas moins de 6 franchises qui seraient intéressées.

Souvent blessé en première partie de saison, Bobby Portis a été transféré par les Bulls peu avant la deadline à Washington, en compagnie de Jabari Parker, contre Otto Porter.

Ce changement lui a plutôt bien profité, puisqu’il s’est bien imposé dans la rotation des Wizards sur les derniers matchs. Il a terminé la saison avec des moyennes de 14.2 points à 44.4% au tir (39.9% à 3-points), 8.1 rebonds et 1.4 passe, ses meilleurs chiffres de sa jeune carrière.

En roue libre après la blessure de John Wall, les Wizards ont terminé à la 11ème place à l’Est avec un bilan de 32-50, bien loin des objectifs de début de saison. En plus de cela, des rumeurs persistent sur un éventuel transfert de Bradley Beal.

Washington aimerait bien trouver un peu de stabilité, et la prolongation de Portis, en fin de contrat cet été, est un bon début. Sauf que selon Chase Hughes de NBC Sports, pas moins de 6 autres équipes auraient des vues sur le jeune intérieur.

Lire aussi | Deux joueurs pistés par les Sixers si Jimmy Butler ne re-signe pas

Il est attendu que Portis ait attiré l’intérêt des Lakers, des Clippers, du Jazz, des Bucks, du Magic, et des Knicks parmi d’autres, selon les informations recueillies par NBC Sports Washington. Même s’il est agent-libre protégé, Portis a plusieurs points tournant en sa faveur.

Tout d’abord le fait qu’il y a pas mal d’équipes avec de la marge salariale. Les sommes dépensées n’iront pas aussi haut qu’en 2016 quand la nouvelle convention avait fait exploser le plafond salarial, mais il y aura pas mal d’argent en jeu.

Et aussi, les joueurs dans la catégorie de Portis seront aidés si les options concernant les plus gros agents-libres continuent de diminuer.

Même si les Wizards pourront sur le papier égaler toute offre d’une franchise concurrente, ils n’auront pas forcément la marge salariale pour s’aligner sur un trop gros montant.

Portis pourrait donc avoir l’embarras du choix pour sa future destination, mais il peut tout aussi bien vouloir prolonger à Washington. Chase Hughes a cependant raison sur un point : étant donné que beaucoup de gros poissons ont leur avenir déjà tracé ou presque, cela pourrait inciter les franchises n’étant pas concernées à être plus agressives sur des joueurs du calibre de Portis.

Dans quelle équipe jouera Bobby Portis la saison prochaine ? Il y aura en tout cas du suspens à la vue du nombre de franchises intéressées par son profil.

Dernières news | Free agency, trades | Buzz du jour | Franchises | Joueurs