Les françaises réussiront-elles la passe de trois après leur deux victoires en deux matchs. Elles affrontent ce soir l’équipe suédoise, diminuée après la blessure de Farihiya Abdi, qui a elle aussi réussit un sans faute jusque là.


La Suède, cette nation qui nous aura donné des sueurs froides en 2013 : à l’époque Céline Dumerc avait su nous tirer d’un mauvais pas. Un combat sur le terrain mais aussi sur le banc. Valérie Garnier, ancienne coach de Bourges contre François Gomez, en poste à Tarbes.

Un début de match un peu compliqué offensivement mais en défense tout est en place. Du côté suédois, la défense française pose des problèmes et les tricolores en profitent pour scorer en premier (5-0). Comme lors des deux précédents matchs, la balle circule bien (7-2; 4″30 à jouer). Sandrine Gruda est parfaite en défense quand Olivia Epoupa en attaque perd ses appuis, tombe sans perdre le ballon, se relève et se retrouve à la finition (9-4; 3″20 à jouer).

Le compteur suédois se débloque derrière l’arc (7-13; 1″32 à jouer) mais déjà 4 fautes. Le quart-temps se termine sur la cinquième faute d’équipe suédoise qui envoie sur la ligne Valériane Ayayi qui réussit deux de ses trois lancers francs. Remise en jeu suédoise, interceptée par Bria Hartley qui score au buzzer (9-17).

Pour débuter ce second quart-temps, on retrouve Iliana Rupert sur le parquet. Zahui réussit un 3 points et la Suède inflige un 5-0 aux françaises en 1″20, obligeant Valérie Garnier à prendre un temps mort (14-17). En sortie Iliana Rupert score à l’intérieur avant de faire une faute en toute fi, de possession suédoise. Le duo Hartley -Gruda fonctionne bien (15-23; 6″25 à jouer). C’est une nouvelle fois l’intérieure qui ira scorer pour porter la marque à + 10 (15-25; 5″30 à jouer).

François Gomez prend un temps mort et à sa sortie son équipe marque à 3 points (18-25). Gruda est une nouvelle fois partout, tir intérieur, interception, tir au poste (20-31; 3″à jouer). Dans les trois dernières minutes, la Suède se heurte une nouvelle fois à une très bonne défense française. Si la défense semble évidemment en place, en attaque les françaises continuent de travailler leur adversaire. Elles rentrent aux vestiaires avec dix unités d’avance en ayant encaissé seulement 25 points sur la mi-temps (25-35).

Sandrine Gruda est déjà à 12 points marqués.

Lire aussi | Eurobasket (F) – Les Bleues au rendez-vous du Monténégro

De retour des vestiaires, Marine Johannes commet sa 3e faute après une perte de balle. L’activité défensive française ne faiblit pas et en attaque malgré quelques erreurs, l’écart est maintenu (34-44; 5″30 à jouer). Les Bleues sont déjà à 4 fautes d’équipe, il reste 4 minutes à jouer. On défend moins durement et Eldebrink score à deux reprises derrière l’arc. Offensivement, le collectif fonctionne toujours aussi bien, les joueuses de Valérie Garnier garde leur calme et porte la marque à +12 dans la dernière minute (39-51). Eldebrink a deux lancers à 0.7 secondes et avant d’entamer les dix dernières minutes, on retrouve le même écart qu’à la mi-temps
(41-51)


Les suèdoises reviennent fort en début de quart-temps, les françaises sont moins précises et s’exposent à quelques contre attaque. L’adversaire a même un ballon pour revenir à 6 points mais leurs pertes de balles donnent de l’air au Bleues. François Gomez prend un temps mort pour tenter de stopper l’hémmoragie. En sortie de temps mort, la balle est française et Olivia Epoupa score en fin de possession (47-58; 6″ à jouer).

A 4 minutes de la fin du match, l’écart est toujours de 10 points mais la Suède intercepte le ballon et revient à – 8. Temps mort de Valérie Garnier. En sortie, Olivia Epoupa rate un tir derrière l’arc et offre une nouvelle possibilité à l’adversaire. Les suédoises ne trouvent pas la mire mais provoque une faute offensive sur l’action suivante. Temps mort de François Gomez, il reste 3 minutes à jouer. La France est dans la pénalité. De retour sur le parquet, Lloyd marque mais Alexia Chartereau répond. Olivia Epoupa donne de l’air avec un tir à 3 points (54-63). Dans la dernière minute, Bria Hartley offre une passe dans le coin pour Valériane Ayayi avant que Zahui réponde (57-66; 35 secondes à jouer). Amanda Zahui commet sa cinquième faute, et la cinquième d’équipe, envoyant Valériane Ayayi sur la ligne. Deux lancers-franc réussis (61-69). A 5 seconde de la fin, l’écart n’est que de 4 points avant que Bria Hartley marque ses lancers-franc. Score final 65-71.

Côté statistiques : Elin Eldebrink (Suède) termine la rencontre avec 18 points, 1 rebond, 4 passes
Sandrine Gruda (France) termine avec 16 points – dont 12 en première mi temps, 6 rebonds et 2 passes.

Avec cette victoire, la France termine première de son groupe et s’offre un billet pou les quarts de finale à Belgrade. Un match compliqué où les joueuses ont su assurer l’essentiel. Rendez-vous jeudi pour les phases finales.

Dernières news NBA | Buzz du jour | Transferts | Franchises | Joueurs