Publicité

NBA – Pourquoi Al Horford voulait quitter les Celtics

Al Horford avec le maillot des Celtics
(DR)

Alors qu’on le pensait prêt à continuer avec les Celtics, la situation a soudainement complètement évolué pour Al Horford. Il est maintenant chez le voisin, Philadelphie, en espérant y être « plus à l’aise ».

Publicité

Il a été l’une des petites surprises de ce début de free agency. Le dossier d’Al Horford a beaucoup évolué en peu de temps, juste avant l’ouverture officielle du marché.

Déterminé à rester à Boston au départ, il a finalement été voir ailleurs et a signé un joli contrat chez les Sixers, juste à côté, pour 109 millions de dollars sur 4 ans.

En sachant que le poste 5 était déjà occupé par Joel Embiid, les raisons de ce choix semblaient peu évidentes à première vue. Mark Murphy du Boston Herald rapporte que l’une des principales raisons pour lesquelles Horford a choisi les Sixers était qu’il ne voulait pas jouer autant au poste de pivot :

Horford a toujours été mal à l’aise dans le rôle traditionnel de pivot, et les coups qu’il reçoit tous les soirs sur son corps vieillissant. Bien qu’il ait veillé sur son nouveau coéquipier, Joel Embiid, aussi bien que n’importe qui dans la ligue, Horford a peut-être aussi hâte d’avoir une chance d’être enfin qualifié de pur ailier fort stretch.

Lire aussi | Jimmy Butler au Heat, les détails du transfert à 4 équipes

Selon Basketball Reference, Horford a joué cette saison 92% du temps au poste 5. Cette moyenne rappelle celles de ses dernières années à Atlanta entre 2013-2014 (95%), 2014-2015 (100%) et 2015-2016 (90%). À Boston, il avait progressivement évolué vers le poste 4 les deux saisons suivantes (25% puis 43% de temps de jeu en tant qu’ailier fort) avant de revenir beaucoup plus souvent au poste 5 cette année.

Publicité




La fatigue s’est fait ressentir au niveau de son temps de jeu. Pour la première fois de sa carrière, sans compter les deux saisons où Horford s’est blessé au bras et manqué les derniers mois, il a joué moins de 2000 minutes sur l’ensemble de la saison (1973). Sa moyenne de temps de jeu est passé pour la première fois sous les 30 minutes par match (29).

Avec le départ de Jimmy Butler, Brett Brown pourrait envisager de repasser Tobias Harris en 3 et d’aligner une raquette Horford – Embiid. Voilà qui ne donne pas envie d’y pénétrer…

Al Horford Boston Celtics Free agents, free agency NBA 24/24 Philadelphia 76ers

Feed NBA 24/24