Il est toujours risqué pour les rookies d’annoncer qu’ils vont être capables de stopper tel ou tel joueur. Souvent punis lors de leur affrontement avec le joueur en question, cela n’empêche pas certains nouveaux de continuer avec ces déclarations.

Le bizutage des rookies en NBA au sein de leur propre équipe est un grand classique. Les petits nouveaux ont pour habitude de voir leur voiture remplie de popcorn, ou même d’honorer des missions un peu plus périlleuses quand Gary Payton est leur vétéran.

Rien de bien méchant, mais cela fait partie des codes en NBA. Les Américains sont attachés à leurs traditions et chaque sport majeur à ses propres coutumes.

Il existe également le bizutage sur le terrain, cette fois-ci par les adversaires. Souvenez vous l’année dernière quand Pat Beverley s’était mis en tête de faire vivre un véritable cauchemar à Lonzo Ball pour son premier match dans la grande ligue. Le nouveau meneur des Pelicans n’avait pas fait de déclaration provocatrice à l’encontre du bulldog des Clippers, mais le cirque fait par son père avait eu le don d’agacer en NBA.

Certains rookies n’hésitent pas, quant à eux, à crier sur tous les toits qu’ils vont mettre certaines stars dans leur poche. Et le résultat est souvent le même avec une petite leçon reçue. ces exemples multiples ne calment cependant pas les ardeurs des jeunes joueurs chaque année. N’est-ce pas Jordan Poole ?


Lire aussi |Rich Paul perd des clients

Le nouveau rookie des Warriors a en effet fièrement annoncé avoir hâte de défendre CJ McCollum et Devin Booker notamment. La réponse de l’arrière des Blazers ne s’est pas faite attendre :

https://platform.twitter.com/widgets.js

@DevinBook Assure-toi qu’il reçoive un accueil chaleureux de la ligue ✊🏾

CJ McCollum sort d’une bonne saison avec les Blazers durant laquelle il aura tourné à 21 points, 4 rebonds et 3 passes de moyenne à 45% au tir dont 37% à 3 points. Il a ensuite encore élevé son niveau de jeu en playoffs et notamment contre les Nuggets, où il aura souvent porté Portland dans le money time.

On peut s’attendre à le voir prêt à partir pour un carton lors du premier match entre Blazers et Warriors cette année. Pareil pour Booker lors de la première confrontation entre les Suns et Golden State.

Ceci reste bien évidement bon enfant, et ce petit trashtalking est assez sympa. On a désormais hâte de voir leur premier affrontement sur les parquets NBA. Jordan Poole pourrait avoir des sueurs froides face à CJ et D-Book…

Dernières news | Free agency, trades | Buzz du jour | Franchises | Joueurs