NBA – Steph Curry raconte la séquence méconnue où il a calmé Kobe Bryant

0

Peu nombreux sont les joueurs à avoir réussi à refroidir Kobe Bryant sur un terrain. Steph Curry l’a fait et pourtant presque personne n’en parle. Le meneur a tenu à réparer cette injustice, pour notre plus grand plaisir.

Kobe Bryant fait partie des joueurs les plus inarrêtables de ces dernières années. La seule véritable qui a réussi à le stopper ? Ce sont les blessures et particulièrement sa rupture du tendon d’Achille survenue juste avant les playoffs 2013. Cette blessure suivie d’autres ont gâché sa fin de carrière et l’ont rendu plus vulnérable.

Steph Curry était sur le parquet lorsque Kobe s’est rompu le tendon, c’était lors d’un match face aux Warriors. Un an et demi plus tard, le 12 octobre 2014, il a retrouvé le n°24 diminué et de retour de sa blessure lors d’un match de présaison. Il a raconté à Omar Raja, le fondateur de « House of Highlights », comment il l’avait accueilli ce jour-là.

Steph parle de la fois où il a planté un 3 points sur la face de Kobe.

Lire aussi | Le seul regret de Steph Curry en playoffs

Je crois que c’est l’année après sa déchirure au tendon d’Achille et il essayait de restaurer la flamme de compétiteur en lui parce que la compétition lui avait manqué tellement longtemps. Il a commencé à me prendre deux fois de suite sur terrain complet en défense, c’est donc la deuxième possession. J’ai relevé le défi, évidemment. Les arbitres l’ont laissé faire faute et ils n’ont pas sifflé, alors j’ai dû faire avec [sourires].

Mais j’ai traversé le terrain et il essayait de me voler le ballon, d’être physique. Je l’ai eu avec un petit demi-pas pour obtenir un peu d’espace, puis j’ai tiré de loin et évidemment c’est entré. Et puis son sourire après, la petite tape sur le cul.

J’ai essayé de ne pas avoir de réaction parce que j’étais dans le coup. Mais après, je me suis dit : « Merde, c’est plutôt cool, parce que Kobe ne montre pas ce genre d’émotion normalement »

Pour la petite anecdote, il n’y a pas eu de match puisque les Warriors avaient détruit les Lakers (116-75). Steph Curry avait marqué 25 points ce jour-là. Mais ça ne restait qu’un match de présaison.

Malgré l’âge, le retour d’une blessure grave et le fait que ce soit un match sans enjeu, Kobe tentait de faire du Kobe. Mais il a découvert qu’on ne se frotte pas au sniper de la Baie sur son terrain de jeu, derrière l’arc.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.