Publicité

NBA – Les Celtics en colère contre les 76ers pour Al Horford

Al Horford lors de sa conférence de presse avec les 76ers
Yahoo Sports

Maintenant que le gros de la free agency est retombé, voilà que les plaintes commencent à arriver. C’est le cas par exemple des Celtics qui n’ont pas apprécié le coup des 76ers concernant Al Horford.

Publicité

Si les Celtics ont réussi à remplacer Kyrie Irving par Kemba Walker, remplacer Al Horford a été plus compliqué. Numériquement du moins, c’est Enes Kanter qui vient lui succéder et ce n’est forcément pas le même standing. Si Boston a bien tenté de retenir son pivot, la franchise n’a pas réussi sa mission.

Et les dirigeants semblent déjà avoir trouvé une explication claire à cela.

Publicité

D’après Brian Windhorst, les Celtics en veulent énormément aux 76ers. Pour les verts, la franchise de Pennsylvanie a effectué du « tampering » avec son joueur avant qu’il n’arrive sur le marché le 30 juin dernier. Horford avait manifestement discuté avec plusieurs franchises, dont Philly.

Une version pas si incroyable que cela quand on sait que Marc Stein avait affirmé le 21 juin que l’ancien Celtic possédait des offres pour 4 saisons sur sa table.

Publicité

Lire aussi | Les Lakers et les Raptors en veulent à Kawhi Leonard

Avec le temps, cette rumeur s’est confirmée puisque Horford a signé pour un peu plus de 100 millions de dollars pour 4 années du côté des 76ers. Rien ne prouve cependant que la franchise de Philadelphie était la franchise concernée en juin.

La NBA pourrait toujours mener une enquête, mais cela reste hautement improbable. Le tampering existe et il est même omniprésent durant le début de la free agency.

Publicité




Rappelons qu’officiellement, un joueur et une franchise ne peuvent pas discuter avant le 30 juin pour tenter de trouver un accord. Pourtant des heures avant la free agency, vos insiders préférés sont déjà là à balancer de futures signatures ce qui prouve bien que les négociations en interne existent. Mais ça, la NBA semble fermer les yeux dessus pour le moment.

Adam Silver avait reconnu que la ligue pouvait faire « un meilleur travail » concernant les règles de tampering. D’ici la prochaine free agency, il pourrait donc y avoir du changement. Qu’importe pour les 76ers et les plaintes des Celtics cependant.

Publicité

Boston avait trouvé un accord avec Kemba Walker avant même l’ouverture du marché. Comme quoi, tout le monde fait pareil.

Al Horford Boston Celtics Free agents, free agency NBA 24/24 Philadelphia 76ers

Feed NBA 24/24