NBA – Les Pelicans vers un record historique la saison prochaine ?

0

La saison prochaine, les Pelicans peuvent viser un record bien particulier selon leur GM David Griffin. Celui-ci voit sa franchise faire du jamais vu dans l’histoire.

Malgré la perte d’Anthony Davis durant l’intersaison, les Pelicans se sont renforcés intelligemment. Grâce au trade avec les Lakers, ils ont ainsi récupéré trois joueurs : Brandon Ingram, Josh Hart et Lonzo Ball, ainsi que des picks.

Mais outre ce trade, la franchise a pu glaner la sensation Zion Williamson lors de la Draft, ainsi que le free agent JJ Redick. Les Pels se donc améliorés dans tous les secteurs, et notamment sur la ligne arrière pour soutenir le sous-côté Jrue Holiday, leader officiel de l’équipe.

Grâce à cet effectif, le GM David Griffin voit sa franchise jouer avec un rythme très élevé, que ce soit en attaque comme en défense.

Nous allons probablement jouer le style le plus rapide qui n’ait jamais été joué, peut-être de l’histoire.

Même son de cloche pour Alvin Gentry, le coach de la Nouvelle-Orléans :

Si nous ne menons pas la ligue l’année prochaine au niveau de la vitesse de jeu, je serai déçu.

Lire aussi | La demande des Pelicans à Zion Williamson pour sa première saison

Ceci s’explique en partie par la présence de plusieurs meneurs et le style up-tempo d’un joueur comme Lonzo Ball. En effet, la gonfle pourrait parfaitement circuler entre les joueurs, créant plus rapidement des opportunités de shoots. La présence de JJ Redick n’est pas anodine également. Grâce à son catch and shoot, celui-ci n’hésite pas à prendre des tirs risqués de façon très rapide en sortie d’écran ou en fast break.

En phase défensive et en défendant dur, ce qu’ils sont capables de faire via des joueurs comme Holiday ou Ball, les Pels ont plus de chances de pouvoir gêner l’adversaire et donc s’emparer du ballon et partir derrière en contre-attaque.

Tout ceci fait ainsi augmenter la pace, celle-ci se calculant sur les possessions jouées en phase offensive. Si la franchise souhaite battre ce record historique, ils devront posséder une pace supérieure à 113.7. Pour l’heure, il est détenu par les Nuggets durant la saison 1990-1991.

Cette année là, Denver terminait avec 20 victoires pour 62 défaites et concédait plus de 130 points par match, un nouveau record. L’objectif était simple : jouer le plus vite possible, quitte à ne pas défendre certaines possessions. L’objectif sera évidemment différent pour les Pels, qui voudront être performants des deux côtés du terrain et qui ont les joueurs pour.

La prochaine saison des Pelicans s’annonce palpitante, pleine de points d’interrogation et de découvertes. On a hâte de voir ce que la troupe de Louisiane nous réserve.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.