NBA – Pourquoi Shane Battier n’utilise pas son vrai nom de famille

0

Il y a eu bon nombre de joueurs qui ont changé de nom au cours de leur carrière, par rapport à leur religion ou autre raison particulière. Shane Battier, lui, a changé le sien… dès la naissance. En 2011, il a raconté l’histoire curieuse autour de sa famille.

Kareem Abdul-Jabbar, Metta World Peace, Bison Dele… La NBA a connu quelques joueurs dont l’identité a évolué entre leur début et leur fin de carrière. L’histoire est différente pour Shane Battier, ancien joueur des Grizzlies, des Rockets et du Heat.

En réalité, « Battier » n’est pas son vrai nom de famille. Pourtant, il est bel et bien né en le portant. Alors que s’est-il passé pour que son nom change subitement ? C’est lié à une anecdote assez folle sur son père, qu’il a raconté lors d’un séjour en Chine en 2011 :

Mon père est né sous le nom d’Eddie Battle sur son certificat de naissance sur lequel était écrit B-A-T-T et la fin du nom comportait des gribouillages. Mon père a grandi en tant qu’Eddie Battle toute sa vie [qui est donc le vrai nom], puis il s’est enrôlé dans l’armée quand il avait l’âge. Le recruteur de l’armée avait fait sa propre interprétation de ce qui se trouvait sur le certificat de naissance. Ils ont écrit B-A-T-T-I-E-R.

Le premier jour dans l’armée, mon père a dit : « Soldat Battle au rapport. » Le sergent a rétorqué : « Il n’y a pas de Battle, il y a un Battier [prononcé batailleur] ». Mon père a dit : « Ce n’est pas mon nom. » Le sergent lui a répondu : « L’Oncle Sam dit que ça l’est ». Alors mon père l’a gardé.

Lire aussi | Bronny James et Zaire Wade se chauffent sur le cercle !

Il était donc Eddie Battier, et il a rencontré sa femme, ma mère, en 1975 et elle lui a dit : « On dirait du français. On le prononcera donc à la française. »

Donc à partir de ce moment, ils sont devenus Battier [prononcé cette fois « Battié »]. Donc je suis un Battier de la première génération.

Comme quoi une simple mauvaise écriture peut modifier tout un arbre généalogique. Pour ceux qui l’auraient oublié, Shane Battier était le 6ème homme de la dynastie du Heat au début de la décennie. S’il avait peu de chance de briller au milieu du trio de folie que composaient LeBron James, Dwyane Wade et Chris Bosh, il a tout de même eu droit à son heure de gloire dans un moment plus que crucial.

Souvenez-vous le Game 7 des Finales 2013. LeBron était en feu mais il n’était pas le seul, puisque Battier avait tiré à 6/8 à 3-points ce soir-là.

La lignée Battier commence donc avec un double champion NBA qui a évolué aux côtés d’une des plus grandes légendes de ce sport. De quoi rendre fier les générations à venir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.