NBA – Derrick Rose et Michael Beasley rejoignent un club fermé

0

Numéros 1 et 2 de la Draft 2008, Derrick Rose et Michael Beasley ont connu des destins bien différents dans leur carrière. Désormais coéquipiers à Detroit, ils ne sont pas les seuls à être dans ce cas de figure dans l’histoire.

Il y a 11 ans, deux talents débarquaient dans la grande ligue nourris d’ambition et de détermination. Le premier s’appelle Derrick Rose, sélectionné en first pick par les Bulls. Le deuxième se nomme Michael Beasley, choisi juste derrière par le Heat.

Directement, les deux joueurs sont productifs et réalisent des choses intéressantes. Lors de sa première saison, Rose tourne à 16.8 points et 6.3 passes en moyenne par match, à 47.5% de réussite au tir. Beasley est lui sur une moyenne de 13.9 points et 5.4 rebonds par match, à 47.2% d’efficacité au shoot.

Mais le destin des deux joueurs ne va pas se passer comme prévu. Celui de Rose est désormais célèbre. Il devient MVP incontesté en 2011, fait partie des meilleurs joueurs de la Ligue et est promis à un avenir radieux. Mais le 28 avril 2012, il se détruit le genou après être mal retombé sur ses appuis. Après cette blessure, il retrouvera – après plusieurs années d’enfer – un niveau correct mais jamais celui atteint avant sa blessure.

Quant à lui, Michael Beasley est un joueur aussi très talentueux mais qui a eu à faire avec ses nombreux problèmes de drogue notamment. L’ailier s’est déjà fait prendre plusieurs fois pour possession de marijuana. En grand manque de stabilité, il alterne depuis 2014 les saisons entre NBA et championnat chinois.

Lire aussi | Derrick Rose titulaire ou remplaçant à Détroit ? Une tendance se dégage

Durant cette intersaison 2019, les deux joueurs étaient en quête d’un nouveau défi. C’est Detroit qui a décidé de prendre les choses en main et de réunir les deux premiers choix de la Draft 2008. Rose et Beasley semblent pour le moment cantonnés à un rôle dans la rotation des Pistons, avant de pouvoir espérer plus.

Avoir les deux anciens numéros 1 et 2 d’une Draft ensemble dans une franchise, c’est plutôt rare. Mais cette situation est déjà arrivée 7 fois dans l’histoire. Voici les différents duos qui ont été réunis en NBA :

  • Elvin Hayes (numéro 1 en 1968) & Wes Unseld (numéro 2) aux Washington Bullets entre 1974 et 1981
  • Bill Walton (numéro 1 en 1974) & Marvin Barnes (numéro 2) aux San Diego Clippers lors de la saison 1979-1980
  • Mark Aguirre (numéro 1 en 1981) & Isiah Thomas (numéro 2) aux Detroit Pistons entre 1988 et 1994
  • Larry Johnson (numéro 1 en 1991) & Kenny Anderson (numéro 2) aux Charlotte Hornets lors de la saison 1995-1996
  • Shaquille O’Neal (numéro 1 en 1992) & Alonzo Mourning (numéro 2) aux Miami Heat entre 2004 et 2008
  • Allen Iverson (numéro 1 en 1996) & Marcus Camby (numéro 2) aux Denver Nuggets entre 2006 et 2008
  • Kyrie Irving (numéro 1 en 2011) & Derrick Williams (numéro 2) aux Cleveland Cavaliers lors de la saison 2016-2017

Aucun de ces duos n’a réellement marqué l’histoire, et bien souvent, l’un des deux joueurs n’a pas eu la carrière souhaitée. Le duo Rose-Beasley ne devrait pas faire des miracles non plus la saison prochaine, même si l’histoire aurait été toute autre il y a une décennie.

Derrick Rose sera sans doute le sixième homme de l’équipe et évoluera en back-up de Reggie Jackson. Michael Beasley devra d’abord trouver la confiance de son coach Dwane Casey avant de pouvoir espérer faire partie de la rotation sur les postes 3 et 4, là où sont déjà présents, Blake Griffin, Sekou Doumbouya, Thon Maker ou encore Markieff Morris.

Qui aurait pensé 11 ans après la Draft 2008 que Derrick Rose et Michael Beasley allaient se retrouver ensemble aux Pistons pour faire partie de la rotation ? Pas grand monde certainement. Mais c’est aussi ça, l’imprévisibilité de la NBA. Dans le bon et le moins bon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.