Alors que Team USA est en pleine préparation pour le prochain Mondial, Metta World Peace en a profité pour rappeler qu’on ne lui a jamais laissé sa chance d’intégrer l’équipe. Il pense savoir pourquoi.

Cela fait près de 20 ans que Metta World Peace fait parler de lui. Partout où il passe, l’ancien joueur NBA ne manque pas d’alimenter la case « faits divers » dans l’actualité.

Il y a pourtant une équipe qui n’a jamais été liée de près ou de loin avec lui et il s’agit de Team USA. Et pour cause, l’ancien ailier passé par Chicago, Indiana, Sacramento ou encore les Lakers n’a jamais été convoqué pour en faire partie. Une déception qu’il n’a pas manqué de rappeler alors que le roster final se dessine de plus en plus pour partir en Chine.


C’est génial. Même quand j’ai demandé à participer aux essais de cette équipe, j’ai été rejeté. Surtout à cause de ma réputation. Je méritais vraiment un essai. J’ai appelé moi-même et je n’ai jamais eu de retour d’appel. Mon agent m’a donné le message. Tout va bien. Ce sont des durs à cuire. Gagnez tout.

Lire aussi | Un énième forfait chez Team USA !

Selon lui, la mauvaise réputation acquise par Metta World Peace serait la cause de son boycott de la part de Team USA. Il est vrai que ses statistiques peuvent difficilement être remises en cause (All-Star juste avant les JO 2004, 20.5 points de moyenne avant ceux de 2008). Mais ses nombreux coups d’éclat n’ont forcément pas dû jouer en sa faveur.


On se souvient que c’est lui qui est à l’origine de « Malice at the Palace », la plus grosse bagarre que l’histoire de la NBA ait connu. MWP, de son vrai nom Ron Artest, avait alors écopé de 72 matchs de suspension soit la plus grosse sanction infligée par la ligue à cause d’une bagarre.

Impossible de savoir si c’était réellement la raison? mais on imagine fortement que la réputation de Metta World Peace a plombé sa carrière au fil des années. Et on ne peut pas se permettre de représenter Team USA lorsque l’on a autant le sang chaud. Question d’image.

Dernières news NBA | Buzz du jour | Transferts | Franchises | Joueurs