NBA – Comment Michael Jordan pigeonnait Scottie Pippen pour de l’argent

0

Michael Jordan a toujours eu la réputation d’être un compétiteur acharné, sur les terrains comme à l’extérieur. À tel point qu’il était même prêt à extorquer son meilleur ami Scottie Pippen… pour la simple satisfaction de gagner. Flashback.

La ligue ne connaîtra très certainement plus jamais un joueur avec une telle rage de vaincre. La compétitivité est la source d’énergie des 15 saisons de Michael Jordan. De la minute où il se lève jusqu’aux dernières lueurs du soleil, MJ ne pense qu’à une seule chose : gagner.

Cela vaut sur un terrain de basket comme dans un casino, ou ailleurs. Lorsqu’il y a quelque chose à gagner, Jordan le veut. Et ce comportement ne joue pas des tours qu’à ses adversaires, non. Même ses proches se retrouvent embarqués dans son tourbillon infernal.

Scottie Pippen peut en témoigner. Le meilleur coéquipier et très bon ami de Jordan fait face à son caractère bien trempé pendant plusieurs saisons. Et bien que ce dernier mène les Bulls vers un palmarès de 6 titres en 8 ans, il fait aussi perdre énormément d’argent à Pippen… juste pour assouvir sa soif de victoire. C’est Amin Elhassan, analyste et commentateur sur ESPN, qui raconte cette anecdote dans le « Lowe Post » :

[Jordan] se pointait très tôt pour faire ses tirs le jour du match. Si vous vous présentez à la salle assez tôt, vous verrez les gens de la salle faire un check pour les essais des préparatifs, que ce soit l’hymne national ou autre…

L’une des choses qu’ils ont, c’est ce truc où c’est genre trois « taureaux » qui volent, et vous êtes là en mode : « Qui va gagner ? » (en réalité, il parle de l’animation réalisée pendant les temps-morts où une mini-course a lieu sur l’écran géant entre trois personnages, ndlr).

Lire aussi | Comment Michael Jordan a fait de Scottie Pippen un tueur

Mike regarde ça et dit : « Oh, alors vous savez déjà qui va gagner ? »

Et le type répond : « Oui, on sait, c’est pré-enregistré. »

« Alors, tu sais qui va gagner ce soir ? »

Et il dit : « Oui, le rouge. »

La course est ensuite diffusée le soir pendant le match, lors d’un temps-mort. Vous devinez la suite, Jordan embarque Pippen dans son plan machiavélique :

Avance rapide vers le match. Temps mort. Phil prépare un plan de jeu. Mike va voir Scottie et lui dit : « Cent dollars que le rouge gagne. »

Et puis il a fait ça tout le reste de la saison et Scottie n’a jamais compris le subterfuge.

Voilà un autre exploit que Jordan réalisera dans un silence absolu : pigeonner Scottie Pippen pendant toute une saison ! Et ce n’est même pas par manque d’argent (quoique, cela compensait au moins un peu ses pertes dans les casinos), mais simplement pour le plaisir de gagner.

On ne sait pas à combien s’élèvent les pertes de Pippen mais elles pourraient être assez importantes. Jordan était un grand fan de jeux d’argent et il n’hésitait pas à miser d’énormes sommes. On vous laisse imaginer ce qu’il pouvait miser dans ce genre de situation, lorsqu’il était sûr de gagner.

Être ami avec Michael Jordan, cela pouvait avoir du bon comme du mauvais. Il valait mieux surveiller son argent et son orgueil face à un compétiteur acharné comme lui. Et surtout, il ne fallait pas être naïf, comme un certain Scottie Pippen.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.