Publicité

NBA – La stat (WTF) accablante pour Lonzo Ball

lonzo ball lancers francs

Envoyé aux Pelicans durant l’été, Lonzo Ball a très peu apprécié l’attitude des Lakers à son égard. Difficile pourtant d’en vouloir à la franchise à cause de son niveau assez moyen avec les Angelinos. Une statistique effarante (mais bien assez WTF) sur sa réussite aux lancers francs laccable un peu plus.

Publicité

Comment analyser le début de carrière de Lonzo Ball ? Drafté en 2ème position en 2017 par les Lakers, le meneur était censé prendre les commandes d’une équipe en perdition. Il n’en a rien été ; le fils de LaVar Ball est peu constant pour le moment et affiche trop de lacunes pour devenir un vrai leader.

En témoigne sa dernière saison, où il n’a joué que 47 matchs pour des petites moyennes de 9.9 points, 5.4 passes et 5.3 rebonds de moyenne (à 40.6% de réussite au tir). En deux saisons avec les Angelinos, Zo n’a pas d’ailleurs connu les playoffs, même aux côtés de LeBron James.

Publicité

Assez pour interroger la franchise sur son potentiel en NBA. Et les Lakers n’ont pas tardé à agir. Résultat ? Il est envoyé début juillet à New Orleans avec Brandon Ingram, Josh Hart et un tour de Draft en échange d’Anthony Davis, qui devrait venir former un vrai duo avec LeBron James.

Aux Pelicans, on ne sait pas encore vraiment si Lonzo aura un rôle plus important qu’à Los Angeles. N’oublions pas que les Pels ont toujours Jrue Holiday dans leur effectif et que celui-ci a déjà bien plus prouvé que Lonzo jusqu’à maintenant. Dans le meilleur des cas, Holiday glisserait au poste 2, ce qui laisserait à Ball une place de titulaire au poste 1. Ce qui pousserait alors J.J. Redick sur le banc ? Casse-tête complexe pour Alvin Gentry.

Publicité

Lire aussi | Zion Williamson très élogieux envers Lonzo Ball

Si la carrière de Lonzo ne se déroule pas comme prévue jusqu’à maintenant, c’est notamment à cause de sa très faible fiabilité au tir. Les internautes les plus curieux ont d’ailleurs révélé une statistique assez effarante à son égard, même si elle peut prêter à sourire. Rappeur à ses heures perdues, Lonzo Ball a effectivement sorti plus de musiques cette année sur Spotify qu’il n’a réussi de lancers-francs sur l’ensemble de sa dernière saison avec les Lakers.

Vous n’y croyez pas ? C’est pourtant le cas. Le meneur a publié 21 musiques sur la plateforme de streaming, alors qu’il n’a inscrit que 20 lancers francs (sur 48 tentés…) au cours de ses 47 matchs de la campagne 2018-2019. Difficile d’être crédible auprès de ses dirigeants après ça.

Publicité




L’ancien prospect d’UCLA pourra-t-il se révéler cette saison en Louisiane ? Il lui faudra déjà acquérir cette confiance au tir qui lui manque terriblement, voire même modifier totalement sa gestuelle très particulière et trop peu efficace jusqu’à maintenant.

Mais le meneur ne semble pas se laisser abattre. Dans le morceau « Last Days » de sa nouvelle mixtape « 50&30 », il a envoyé un petit pic aux Lakers en faisant comprendre qu’ils regretteront de l’avoir tradé. Mais ça, c’est loin d’être gagné, surtout si c’est LeBron qui prend le poste 1 comme semble vouloir faire Frank Vogel.

Publicité

Pour les fans de rap, vous pouvez aller découvrir les derniers sons de Lonzo Ball. Mais dorénavant, entre arroser (efficacement) les cercles et arroser Spotify, le meneur va devoir faire un choix.

Buzz Joueurs actifs Lonzo Ball Los Angeles Lakers NBA 24/24 New Orleans Pelicans

Feed NBA 24/24