NBA – Kevin Durant pense que Team USA lui a manqué de respect en 2008

0

Aux Jeux Olympiques de 2008, Kevin Durant n’avait pas été choisi dans la sélection de Mike Krzyzewski. Onze années après cette édition, le nouveau joueur des Nets est revenu sur cette non-participation : il estime même qu’il s’agissait d’un manque de respect.

Quatre années après leur défaite face à l’Argentine en demi-finale des Jeux Olympiques d’Athènes et leur médaille de bronze (2004), les Américains souhaitent oublier cette déconvenue aux JO 2008 avec la « Redeem Team », l’équipe de la rédemption.

Ils se donnent alors les moyens, avec une formation composée de 11 All-Stars comprenant notamment LeBron James, Kobe Bryant, Carmelo Anthony, Chris Paul ou encore Jason Kidd. Sans surprise, Team USA renverse tout sur son passage et l’équipe réclame sa médaille d’or à l’issue de la compétition.

Mais un joueur, pourtant de marque, n’est pas présent durant cette consécration, boudé par le sélectionneur Mike Krzyzewski : il s’agit tout simplement de Kevin Durant. Plus de dix ans après, de l’eau a coulé sous les ponts mais KD n’a toujours pas totalement digéré sa non-sélection. Il s’explique sur le sujet au micro d’ESPN :

J’étais déçu de ne pas faire partie de la sélection olympique de 2008. J’avais l’impression d’avoir fait ma place dans l’équipe.

Personne ne s’attendait vraiment à ce que je joue si bien aux entraînements. Donc à 19 ans, j’avais l’impression de me faire snober.

Lire aussi | Shaquille O’Neal revient à la charge après les critiques de Kobe

J’avais l’impression qu’on me manquait de respect : « Nah, ça ne peut pas se passer comme ça. Ça ne se reproduira plus. »

J’étais tellement énervé de ne pas faire partie de la Redeem Team. On pouvait sentir comme les gars s’amusaient à jouer ensemble, je voulais être là, même si c’était sur le banc. Je voulais juste apprendre, absorber l’énergie de ces joueurs.

Un regret compréhensible, la saison rookie de KD avec les Sonics s’avérait pourtant excellente. Pendant l’exercice 2007-08, KD compilait 20.3 points à 43% au tir (dont 28.8% à trois-points), 4.4 rebonds, 2.4 passes, 1 interception et 0.9 contre par rencontre. Sans surprise, il remportait le titre du Rookie of the Year en fin de saison.

Même s’il n’a pas participé pas à cette fameuse édition de 2008, Kevin Durant a pu découvrir les Jeux Olympiques 4 ans plus tard, en 2012 à Londres. Puis à Rio, en 2016. Deux compétitions là aussi facilement remportées par les Etats-Unis.

Plusieurs années après une grosse déception, que ce soit sur le plan personnel ou professionnel, il est toujours difficile de complètement passer à autre chose. Kevin Durant nous le prouve une nouvelle fois.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.